De nombreux assassinats sont commis à Los Angeles. Les victimes : des proxénètes, des trafiquants de drogue ou des criminels. L'ins...

Magnum Force

02:37:00 Inglourious Cinéma 8 Comments


De nombreux assassinats sont commis à Los Angeles. Les victimes : des proxénètes, des trafiquants de drogue ou des criminels. L'inspecteur Harry est chargé de l'affaire. Son supérieur Briggs le déteste. Harry va bientôt découvrir pourquoi.

Magnum Force – 27 Février 1974 – Réalisé par Ted Post

En regardant une nouvelle fois l'Inspecteur Harry il y a quelques semaines de ça, je me demandais comment ils avaient pu en faire 4 de plus ! Car tout est dit dans le premier, le personnage est ce qu'il est et la fin lourde de sens ne font que renforcer l'aspect iconique de ce flic, envoyant pour de bon Harry le Charognard au rang des personnages badass incontournables du cinéma américain. Deux ans plus tard, la suite était là, avec Lalo Schifrin, Clint Eastwood sans Don Siegel mais avec Ted Post pour un deuxième round plutôt fade !

Harry Callahan n'a pas quitté la police. Il continue sans trop savoir pourquoi d'ailleurs. On le retrouve ainsi quelques années après les événements du premier film. Rétrogradé à la surveillance par le lieutenant Neil Briggs, il traîne malgré tout sa carcasse la ou il en a envie. C'est à dire en emmerdant son chef. Il résout ainsi tant bien mal les affaires qu'il a sous la main en collaboration avec son nouvel équipier Early Smith. Sauf qu'il sera vite rappelés à la brigade criminelle pour résoudre une série de meurtre inexpliqués ou toutes les victimes sont liés au milieu du crime! Mais avec Briggs sur le dos rien n'est simple. Et tout en tenant son supérieur de coté, il commence à démêler le vrai du faux, à pousser les portes qui font mal, jusqu'à comprendre que le coupable est l'un d'eux !!!

Prenez tout ce que vous avez aimé dans « Dirty Harry » et enlevez le. Qu'est ce qu'il reste ? Le deuxième opus consacré a l'inspecteur Harry « Magnum Force » !!! C'est à dire un film policier lambda consternant de facilité du début à la fin.

A cause notamment d'un scénario qui occulte tout ce qui faisait de Harry, cet anti-héros si charismatique. Pourtant il y avait tout pour avoir une intrigue explosive avec un scénario signé Milius et Cimino (Sur des idées de Malick) qui fait la part belle a des justiciers, des criminels mais aussi a Harry Callahan ! Sauf qu'a trop vouloir contenter l'opinion, a lisser le caractère de l'inspecteur, a le faire suivre le règlement, le film perd en ambiguïté, en suspense et surtout il contredit la fin du premier épisode ou on laisse Harry complètement désabusé par son rôle de policier mais aussi par la justice de son pays.

Et l'intrigue si efficace soit elle, ne contient aucune surprise. On suit en parallèle les actions des justiciers et de Callahan jusqu'au moment ou il va se trouver sur leur route pour ensuite les arrêtés ! Avec évidemment un dernier twist aussi logique que terriblement paresseux.

Le film qui est cette fois-ci réalisé par Ted Post ne se rattrapera même pas avec une bonne réalisation. Bon le montage est très mécanique mais il insuffle assez de rythme à ce récit très plat pour éviter que l'on s'endorme. Ensuite Ted Post fait ce qu'il peu mais il échoue dans a peu près tout ! San Francisco qui était un argument à elle seul précédemment retrouve sa place de simple décors et l'ambiance crée par la composition de Lalo Schiffrin laisse place a du Schiffrin générique sans aucun relief. Et les scènes d'actions qui ne sont pas nombreuses reste d'une banalité affligeante, tant dans leurs constructions que par leurs incapacités à créer des séquences mémorables. Surtout quand le climax du film doit affronté le lourd regard de la fin du premier Inspecteur Harry et qui est malheureusement expédié en quelques minutes seulement.

Le casting est quant à lui plutôt bon. On retrouve bien évidemment Clint Eastwood dans le rôle de Harry Callahan. Toutefois il semble un peu blasé, voir un brin mécontent de rempiler mais sa présence fait le job et Callahan reste Callahan malgré tout. Hal Holbrook joue le lieutenant acariâtre Briggs avec beaucoup de mesquinerie et qui réserve pas mal de surprise. Felton Perry incarne avec beaucoup de brio le nouvel adjoint de Callahan, cette jeune génération a laquelle Harry n'hésite pas à faire confiance. Puis on aperçoit un certain David Soul en jeune recrue motorisée, qui étrennait ici un habit de policier qui alliait bientôt faire de lui une star de la tv américaine.

Pour un deuxième opus, c'est très décevant !


8 commentaires:

  1. Je préfère le premier mais cela reste malgré tout la meilleur suite donner aux enquêtes de l'inspecteur Harry. Un excellent polar!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un polar correct tout au plus. Ensuite ça ne donne pas envie de découvrir les suites

      Supprimer
  2. Harry y perd quelque peu des baloches à cause de producteurs trop gentillets, mais cela un sacré polar et très pessimiste (Harry seul contre tous pour sa voie de justice). On préfèra le suivant revenant à un certain cynisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va falloir etre bon pour me plaire ...

      Supprimer
    2. En tous cas bien meilleur que les deux derniers.

      Supprimer
    3. J'ai pas prévu de voir les suites pour l'instant. Magnum Force m'a un peu refroidi ...

      Supprimer
  3. Sans s'élever au niveau du premier, je trouve que Ted Post (dont la réal ne casse pas la baraque je suis d'accord) s'en tire pas mal et donne à voir un contre-jour intéressant du personnage de flic qui ressemble à un pied de nez aux féroces accusations de Pauline Kael à l'adresse d'Eastwood. Comme le dit Nicos, il est en tout cas bien meilleur que le suivant réalisé par James Fargo ("doux, dur dingue" et le singe Clyde ce sera lui-aussi) mais un peu moins bon que "le retour de l'Inspecteur Harry" qui voit le grand Clint prendre les rennes de la mise en scène (la photo de Bruce Surtees est juste démente). Quant au dernier, c'est même pas la peine d'en parler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que l'on voit une nouvelle facette du personnage, c'est sur ! Mais cela ne semble tellement pas naturel et en phase avec le premier que moi je n'y suis pas rentrer dedans. Après vous me faites peur avec les suites ...

      Supprimer

Rechercher dans ce blog