HITMAN Réalisé par Xavien Gens Sortie en salle le 26 Décembre 2007 Synopsis: Crâne rasé, code barre tatoué sur la nuque, costume no...

Hitman

16:30:00 Inglourious Cinéma 6 Comments


HITMAN
Réalisé par Xavien Gens
Sortie en salle le 26 Décembre 2007

Synopsis:

Crâne rasé, code barre tatoué sur la nuque, costume noir, chemise blanche et cravate rouge : l'agent 47 est le plus mystérieux et le plus insaisissable des tueurs professionnels. Réputé pour la minutie avec laquelle il va jusqu'au bout de ses missions, il obéit toujours à un protocole strict : extrême vigilance, extrême discrétion et extrême soin apporté à l'exécution de ses contrats. Patience et détermination sont ses deux armes de prédilection. Rien ne l'arrête. Sa signature : l'absence de preuves. Sa spécialité : disparaître sitôt sa mission accomplie. Un vrai fantôme, obligé de se découvrir le jour où Belicoff, candidat aux élections russes, lui tend un piège. Avec Interpol, les services secrets russes et trois tueurs de sa propre agence à ses trousses, l'agent 47 est contraint de briser son propre protocole pour mener à bien sa mission... 


Critique:

Hitman ou le croisement entre Mr Propre et un code barre !!! Voici l'adaptation du jeu vidéo Hitman, l'agent 47 a droit a ce qu'il se fait de mieux enfin si c'était pour une pub et faire la doublure cascade de Mr Propre … mais pardonnez moi, ceci est une blague. Donc c'est l'histoire d'une « Organisation » qui recrute et forme des personnes pour être des tueurs a gages, répondant par des chiffres, leur meilleur agent est l'agent 47, assassinat discret, exécution au sniper, tout y passe jusqu'au jour ou il sera trahie par son propre camps, se mettant ainsi tout le monde a dos. On retrouve aisément des éléments du jeu, vue de ¾ au dessus du sol, le costume et le code barre, c'est le strict minimum, car ensuite c'est de l'ultra-formatage en règles, le héros sans sentiments qui s'attache a une prostitué, des scènes d'actions a coups de ralentis ignoble, très très mal filmé, Xavier Gens n'innove pas est fait dans le recyclage.Mais la ou j'accroche pas du tout, c'est même un repoussoir, le look du héros n'est pas très photogénique et ensuite, Timothy Oliphant est ultra-mauvais, il ne convient absolument pas a ce rôle, totalement a coté de la plaque pour jouer cet agent hors-norme, on pourra profiter de la plastique de Olga Kurylenko qui ne fait pas preuve de beaucoup de talent, on se demande a qui la faute; la seule bonne surprise c'est Robert Knepper qui n'a pas a forcé pour interprétés le méchant, vraiment crédible et dans la ligné de ce qu'il fit dans Prison Break.

Xavier Gens j'hésite a te sacrifier un soir de pleine lune pour te punir de cette mauvaise adaptation, de plus d'un jeu vidéo a succès, mais je suis magnanime, ne recommence pas et on en reste la !!! 

6 commentaires:

  1. Faut dire que produit par Besson ça commençait déjà très mal! De plus, Gens n'a pas eu l'investissement créatif nécessaire. Olyphant est charismatique comme une huitre, Scott bouffe du gravier et Olga montre son cul pour les passants dans un indifférence totale. On se demande également où est l'inspiration envers un jeu quelconque de la série.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout simplement insultant comme film, envers les fans de la série et du cinéma

      Supprimer
    2. Et dire qu'un an avant je me marrais encore à faire Blood Money dans tous les modes. Et quand tu vois ça, tu n'as qu'une seule envie: reprendre le jeu tout de suite!

      Supprimer
    3. Des adaptations pareilles vacinne contre tout sa, tu n'a meme plus envie de faire un effort

      Supprimer
  2. Déjà, on est loin du jeu (action à gogo) et en plus, comme tu le dis, Olyphant ne colle pas du tout au personnage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne mais pas longtemps a se rendre compte de la supercherie; puis Olyphant j'ai toujours eu du mal a chaque fois que je le vois dans un film, mais le look sans cheveux ne lui vas pas c'est certain

      Supprimer

Rechercher dans ce blog