BATMAN BEGINS Réalisé par Christopher Nolan Sortie en salle le 15 Juin 2005 Synopsis: Comment un homme seul peut-il chang...

Batman Begins

20:06:00 Inglourious Cinéma 6 Comments




BATMAN BEGINS
Réalisé par Christopher Nolan
Sortie en salle le 15 Juin 2005

Synopsis:

Comment un homme seul peut-il changer le monde ? Telle est la question qui hante Bruce Wayne depuis cette nuit tragique où ses parents furent abattus sous ses yeux, dans une ruelle de Gotham City. Torturé par un profond sentiment de colère et de culpabilité, le jeune héritier de cette richissime famille fuit Gotham pour un long et discret voyage à travers le monde. Le but de ses pérégrinations : sublimer sa soif de vengeance en trouvant de nouveaux moyens de lutter contre l'injustice.





Critique: 

Batman Begins et donc le 5 ème Batman au cinéma, mais si on se fie a l'histoire de Batman et le désir des Studio Warner d'éviter un échec retentissant a nouveau, ce cinquième est donc un reboot de la franchise avec le désir de repartir sur des bases saines mais différentes. Plusieurs réalisateurs furent envisagés Joel Schumacher qui refusa (OUF), Darren Aronofsky, David Fincher, Wolfgang Petersen et finalement, heureusement (Je dis sa maintenant que c'est fait) c'est Christopher Nolan a la réalisation.

 Je trouve que c'est assez bien comme se déroule l'histoire, ce n'est pas un simple déroulement de l'enfance a l'age adulte, Bruce Wayne est grand et on le voit se remémoré ce qui l'on conduit a ce qu'il veut etre, le meurtre de ces parents, le procès du meurtrier, cette soif de justice grandissant en lui. Tout cela l'amène a ce confronter au mal, au bandits, pour essayer de comprendre les méchants (oui c'est con mais c'est vrai) et déjà la tu saisis toute l'ambiguïté de sa tache qui l'attends, combattre le mal par le mal, tout est symptomatique de son envie, le sous sol ou il se cache, les chauves souris, son armure . . . . Le seul bémol que je mettrai dans le scénario du film c'est l'absence d'un "gros" méchant, ici on a l'Epouvantail et Ra's Al Ghul qui occupent cette fonction mais ne sont pas assez bon pour, l'Epouvantail se fait neutraliser rapidement et Ra's Al Ghul apparait qu'a la fin mais l'essentiel était de remettre sur les rails Batman, de ce point de vue la c'est bien.


Après j'aime beaucoup la vision de Christopher Nolan sur ce que doit être Gotham City, une ville imposante et propre en façade mais qui pourrie de l'intérieur, on le voit bien quand Rachel embarque Bruce Wayne en voiture pour lui montrer le coté face de la ville; le film monte crescendo dans l'attente de l'arrivée du Batman, les scènes d'entrainement son bien faites, le travail sur le costume du Batman est réalistes, il gagne en maniabilité et ces combats sont plus crédible et puis on ne s'ennuie pas une seule seconde, chapeau bas au décors et paysages du films qui sont magnifiques, de la montagne du début jusqu'au quartier pourri ou se trouve l'asile vraiment du grand art, pour moi j'adhère a la nouvelle vision que donne Christopher Nolan ici.

Donc on récapitule avant il y a eu Michael Keaton pendant les deux volets de Burton, Val Kilmer, George Clooney, si les deux derniers ne sont pas mauvais acteurs ils ont eu le manque de bol d'être dans les pires Batman et pour finir nous avons l'immense Christian Bale, un sacré bon choix, bon acteur au talent indéniable et qui a se coté double pour le personnage suffisamment charmant pour être le golden boy Bruce Wayne et aussi torturé pour devenir le Batman; Michael Caine incarne le major d'homme/la conscience de Bruce Wayne et sa lui vas comme un gant; Katie Holmes fadasse comme pas possible jour Rachel Dawes; je trouve Gary Oldman parfait en Jim Gordon juste et incorruptible; Morgan Freeman joue Lucius Fox l'inventeur de Bruce; Liam Neeson joue Ra's Al Ghul faux justicier préconisant la lutte du mal par le mal, bonne prestation mais trop peu mis en avant tout comme Cillian Murphy en Epouvantail qui apporte son visage si particulier a ce personnage déglingué.

Un nouvel Opus, un nouveau réalisateur, un nouveau Batman, une réussite indéniable pour rafraîchir la saga.

6 commentaires:

  1. Un reboot pour une mythologie qui en avait grand besoin. Même si plus urbain, on reste encore dans des décors un peu fantastiques ce qui n'est pas un mal. Et puis Christian Bale est merveilleux en Batman. On croirait que le rôle n'a été fait que pour lui et il l'attendait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était le seul moyen de rebondir convenablement, un film qui lance sur les bons rails le reste

      Supprimer
  2. Je suis assez d'accord avec toi : un très bon film mais il manque un vrai méchant. Mais ce défaut est l'apanage des reboots. Je trouve aussi que les scènes d'action ne sont pas assez énergiques au niveau du montage ou du cadrage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, il lui manque un petit quelque chose pour exploser vraiment, mais pour un reboot c'est assez puissant. Tandis que les scènes d'actions je les trouves a l'image de son héros, emprunté mais dure, maladroite mais efficace, un héros encore en apprentissage

      Supprimer
  3. Un bon film certe mais qui manque de panache, on sent que Nolan cherche encore le chemin... 2/4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouai hésitant c'est certain, d'ailleurs j'ai eu du mal aaau début avec

      Supprimer

Rechercher dans ce blog