Man of Tai Chi

by - septembre 07, 2017


Tiger, un talentueux combattant de Tai Chi, livreur en dehors du ring, se voit offrir des combats excessivement rémunérés par un riche entrepreneur à Hong-Kong. Pour sauver le temple de son maître et faire reconnaître le Tai Chi comme discipline de combat, le jeune Tiger ferme les yeux sur la légalité de ces rencontres et tombe sous le joug de Donaka Mark, son étrange et mystérieux bienfaiteur.
Man of Tai Chi – 30 Avril 2014 - Réalisé par Keanu Reeves

Quand on regarde la filmographie de Keanu Reeves, on s'aperçoit s'en mal que c'est quelqu'un de passionnée, qui à chaque nouveaux projets, s'engage à fond ! Ce qui fait qu'on le retrouve souvent au coté de personnes, avec qui il à déjà jouer. Mais parfois c'est avec certains membre de l'équipe technique comme des cascadeurs, ou un préparateur physique, ce qui est le cas de l'amitié Keanu Reeves/ Tiger Chen ! Tous les deux ce sont rencontrés sur le tournage de Matrix et depuis, ils s'apprécient grandement et ont développé ensemble bien des aspects de ce film, « Man of Tai Chi »

Tiger Chen est un employé comme les autres dans une boite de livraison de Pékin. Il subit la pression d'un travail et les quolibets d'un patron qu'il n'apprécie guère. Mais il peut compter d'un autre coté sur le Tai-Chi qu'il apprend au coté de maître Wang. C'est un élève doué et excessivement travailleur, qui a d'immenses capacités physiques, sauf qu'il n'en maîtrise pas tous les aspects de la discipline, notamment spirituel. Pour parfaire son art il participe à un tournoi et malgré lui, un étrange promoteur de combat le remarque. Donaka Mark qui possède une entreprise de sécurité, voit en Tiger le futur de son petit business. Pour ça, il le convoque à Hong-Kong pour un entretien très particulier, au bout du quel il lui propose contre des espèces sonnantes et trébuchantes d'affronter les meilleurs « guerriers » au monde. Peu à peu, Tiger va devenir un combattant de plus en plus redoutable …

C'est au final un bon petit film d'action à l'ancienne ! Keanu Reeves ne cherche en aucun cas la complexité et mise sur des choses simples, comme le respect des arts martiaux, du tai-chi et des innombrables combats qui ponctuent régulièrement le film.

L'histoire est écrite par Michael G. Cooney et elle se concentre sur le chemin que Tiger Chen emprunte pour arriver à une pleine maîtrise de son Tai chi. Car le film se veut être un plaidoyer pour cet art martial. Une façon de nous montrer que ce n'est pas qu'une pratique de plein air pour personnes âgées, mais bien un art martial complet à tous les niveaux. Que cela soit la force physique ou l'esprit, ce sont ces deux facettes de cet pratique qui sont indissociable l'une de l'autre, deux choses qui forment un tout et que poursuit le personnage principal tout au long du film. C'est dans cette veine la que se situe le cœur du film, l’âme et la passion, coincée entre la modernité qui lui tend les bras et les traditions, fortes et ancestrales que l'on bafoue sans cesse. D’où la nécessité de trouver son équilibre entre les deux. Un point que Tiger atteindra au final.

Parce que d'un autre coté, et je me dois de vous l'avouer, au niveau de l'intrigue pour quelqu'un qui a vu quelques films sur les arts martiaux des années 80/90, il ne trouvera aucune originalité et il ne sera absolument pas surpris ! C'est basique du début à la fin. Mais malgré ça, Keanu Reeves trouve son tempo et raconte son film avec beaucoup d'efficacité et cela même si on connaît à l'avance la ou il veut nous amener. C'est vraiment agréable à suivre, bien rythmé et plutôt riche visuellement. De plus les nombreux combats bénéficient de la science de Yuen Woo-Ping et surtout du talent inouï de Tiger Chen qui se transfigure des qu'il fait parler son art ! Le résultat est alors impeccable, habilement chorégraphié les styles de combattants varient d'une scène à une autre, ce qui apporte de la variation même si c'est parfois un peu trop découper à mon goût.

Le casting est quant à lui plutôt convaincant, même si j'ai eu du mal au début avec l'acteur principal. Tiger Chen au départ ne m'a pas plu, sa coupe, son look et son jeu, tout sonnait faux, mais des qu'on le voit se battre, ce n'est clairement plus le même acteur ! « Tiger » le combattant, le guerrier apparaît et comme cela va crescendo, il est de plus en plus à l'aise et naturel, au point qu'on oublie la personne qui a derrière. Un charisme que je n'aurai jamais soupçonné et qui m'a pleinement convaincu au final. Il y a aussi des seconds rôles qui marquent, comme Karen Mok l'agent de police pugnace, Simon Yam en responsable de la police ou encore Iko Uwais en redoutable combattant. Puis il y a Keanu Reeves qui incarne le méchant du film, un rôle sans surprise mais avec une interprétation convaincante ! 

Un film qui a du cœur !

You May Also Like

0 commentaires

Rechercher dans ce blog

@inglouriouscine