Un homme armé fait retentir six coups de feu. Cinq personnes sont tuées. Toutes les preuves accusent l’homme qui a été arrêté. Lors de ...

Jack Reacher

16:05:00 Inglourious Cinéma 6 Comments


Un homme armé fait retentir six coups de feu. Cinq personnes sont tuées. Toutes les preuves accusent l’homme qui a été arrêté. Lors de son interrogatoire, le suspect ne prononce qu’une phrase : « Trouvez Jack Reacher ». Commence alors une haletante course pour découvrir la vérité, qui va conduire Jack Reacher à affronter un ennemi inattendu mais redoutable, qui garde un lourd secret. 

Jack Reacher – 26 Décembre 2012 – Réalisé par Christopher McQuarrie

Depuis qu'il a joué l'improbable Les Grossman dans Tonnerre sous les Tropiques, Tom Cruise est pour moi un autre acteur ! Toujours aussi bon et investit dans n'importe quel rôle qu'il obtient, il a depuis acquit un second degré et un sens de la dérision qui lui vont à merveille, donnant si il le fallait un second souffle a une carrière phénoménale. C'est ainsi qu'on trouve Tom Cruise dans le genre de film que l'on aurait cru réservé aux gros bras d'Hollywood, il joue Jack Reacher, un ancien militaire, solitaire, vagabond et surtout redresseur de tort. L'occasion pour lui de retrouver l'un de ses meilleurs collaborateurs, le réalisateur et scénariste Christopher McQuarrie !

A Pittsburgh, un homme tire sur la foule et abat 5 personnes. Une tuerie sanglante inattendue que la police résout pourtant assez vite. Toutes les preuves que l'inspecteur Emerson trouve, désigne un certain James Barr. Une aubaine pour la police et le procureur mais quand ils essayent de l'interroger, Barr n'écrit qu'une chose «Trouvez Jack Reacher ». Le problème avec cette requête, c'est que Jack Reacher est un fantôme, il n'a aucun domicile, aucun compte en banque, aucun numéro de sécurité sociale et aucun numéro de téléphone pour le joindre. Cependant il se présente de lui même auprès d'Emerson, du procureur et de l'avocate Helene Rodin ! Ce qui les surprend mais on ne lui fait pas pour autant un bon accueil car mis a part Helene Rodin, tout semble contre lui et contre Barr. Une situation qui va prendre à bras le corps, pour le bonheur des uns mais surtout pour le malheur des autres.

Pour quelqu'un qui revient a la réalisation 12 ans après son premier film (Way of the Gun) Christopher McQuarrie tient la forme ! Il livre un film d'action solide, maîtrisé et totalement inattendu car à contre courant de la production actuelle. Mi policier, mi série b, Jack Reacher est une vraie curiosité porté par un Tom Cruise en pleine forme.

Jack Reacher est un personnage créé par l'écrivain Lee Child qui en est bientôt a sa vingtième année d’existence. Et pour cette occasion c'est le tome 9 de Jack Reacher, intitulée « Folie Furieuse » qui est choisi pour être porté a l'écran. Mais un détail insignifiant pour moi mais important pour les fans a créé un brin de polémique, Jack Reacher est un colosse de 1m96 et non un acteur de la taille de Tom Cruise. Pourtant c'est « la » bonne idée du film car avec lui dans le rôle, on casse directement le coté « colosse » pour donner un personnage froid, sans pitié et imprévisible, une sorte de Roy Miller survitaminée aux punchlines des films d'actions des années 80.

Il traverse l'intrigue concocté par McQuarrie et Olson avec fermeté et brio. Un mélange de série B et de procédural parfaitement dosé ou l'on sent la malice de McQuarrie a préserver ses différents twists !!! Les personnages sont bien définis et apportent chacun leurs pierres a l'édifice et petit plus sympathique, ils ne tombent pas dans les clichés. Seul bémol au final, la prévisibilité de la seconde partie du film …

Mais cela ne gâche en rien de la bonne impression générale du film car au delà d’être un brillant scénariste, Christopher McQuarrie est aussi un bon réalisateur ! Et des le début il prouve avec des choix osés, comme cette introduction qui dure 7 min, sans aucune paroles ni musique ou seul l'image compte ! Une séquence d'ouverture brillante, pleine de tension qui préfigure l'une des scènes phares de son film a venir, l'explosif MI Rogue Nation. Mais il n'en reste pas la, il ponctue de façon admirable son film de scènes d'actions aussi diverses que variées comme une bagarre a mains nues devant un bar, en passant par une poursuite en voiture de près de six minutes bien nerveuses jusqu'à un acte final d'environ 20 minutes ou Reacher va mettre les points sur les I. Et c'est a chaque fois bien mis en scène, pensé et surtout cela sert le récit, qui lui prend son temps pour se développer et exister. Le tout sur un tempo assez calme, une chose de rare de nos jours dans les films de ce genre, ce qui lui donne un coté suranné vraiment sympathique.

Et le casting se révèle aussi surprenant et plein de vie ! L'un de ceux qui évidemment en imposent le plus, c'est Tom Cruise ! Du début à la fin il est à son avantage, son coté cabot et très sur de lui rende ce personnage réjouissant car il ne se base pas que sur une performance purement physique. Un atout de choix pour rendre l’ambiguïté et la complexité d'un tel personnage. Ensuite il y a ceux qui sont bons tout simplement, comme Richard Jenkins en procureur zélé, Robert Duvall est parfait en ex militaire et Werner Herzog en impose aussi pas mal en bad guy ! Ce qui m’amène a parler de Jai Courtney «Charisme d’huître » qui est pour la première fois a mes yeux plutôt pas mal !!! Bon on ne lui tapera pas non plus dans le dos pour la performance mais quand c'est pas mal, il faut le souligner. Et pour finir quoi de mieux que Rosamund Pike pour donner la réplique a un Tom Cruise mystérieux et taciturne. Elle est juste, charismatique et aborde son rôle avec beaucoup de nuance, une composition solide ! Quelques années avant son triomphe chez David Fincher. Il faut rajouter aussi la bonne tenu de David Oyelowo dans le rôle de l'inspecteur Emerson, bien avant sa performance dans le film Selma !

... Jack Reacher d'appellation badass contrôlée ... 
Une série B musclée et divertissante

6 commentaires:

  1. Un film avec Tom Cruise qui ressemble à ces bonnes séries B d'antan ou le polar pur et dur se dégourdit les poings dans quelques scènes d'action plutôt bien montées. Et puis, comme tu l'écris, il y a le plaisir de voir cet étonnant casting à l'œuvre : Robert Duvall en sniper vétéran et Werner Herzog qui pourrait jouer le diable personnifié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment ça qui m'a plu. Le coté série B du film fait du bien et c'est paradoxalement ce qui lui donne un coup de jeune par rapport à la concurrence ...

      Supprimer
  2. L'enquête est tout ce qu'il y a de plus simple mais elle fonctionne suffisamment bien pour que le spectateur regarde jusqu'au bout. Là où Jack Reacher est vraiment génial c'est dans sa maîtrise de l'action. Christopher McQuarrie a déjà l'excellente idée de ne pas user de musique dans ses principales scènes d'action, permettant au spectateur de rester concentré et de ne pas avoir à craindre ce qui va arriver (ce qui est souvent très abusif notamment dans le genre horrifique). Sans compter des scènes brut et efficaces, réalisées avec maîtrise. Et puis ce personnage de Jack Reacher est une merveille, permettant un rôle à la Dirty Harry à un Tom Cruise qui ne demandait que ça.

    RépondreSupprimer
  3. Très agréablement surpris, Cruise use d'un charisme en prouvant qu'un charisme peut avoir plusieurs facette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair, il montre une nouvelle facette de son talent :)

      Supprimer

Rechercher dans ce blog