Londres, au début du siècle dernier... Robert Angier et Alfred Borden sont deux magiciens surdoués, promis dès leur plus jeune âge à un...

Le Prestige

15:10:00 Inglourious Cinéma 6 Comments


Londres, au début du siècle dernier...Robert Angier et Alfred Borden sont deux magiciens surdoués, promis dès leur plus jeune âge à un glorieux avenir. Une compétition amicale les oppose d'abord l'un à l'autre, mais l'émulation tourne vite à la jalousie, puis à la haine. Devenus de farouches ennemis, les deux rivaux vont s'efforcer de se détruire l'un l'autre en usant des plus noirs secrets de leur art. Cette obsession aura pour leur entourage des conséquences dramatiques...

Le Prestige – Christopher Nolan – 15 Novembre 2006

Le mois de l'étrange continue avec l'un des films de Christopher Nolan. Le Prestige c'est un peu le film «oublié » quand on parle du travail de Nolan. On aborde facilement ces débuts avec Memento par exemple, puis les Batman et enfin Inception, ce qui est profondément injuste vis à vis du « Prestige » car ce n'est pas un film mineur !!! Ce film fait par des magiciens sur les prestidigitateurs est une réussite en trois actes, en totale concordance avec la filmographie de Christopher Nolan et fait pour une seule chose, nous divertir !

il se déroule en 3 parties ! Tout d'abord « La Promesse » ! Dans le Londres des années victoriennes, la magie est un art qui occupe avec appétit les différents théâtres de la capitale, offrant ainsi aux gens les meilleurs magiciens. Au milieu de ça, deux apprentis, aussi différents que doués attendent leurs tours, les magiciens Robert Angier et Alfred Borden qui sont a l'aune d'une grande carrière … « Le Tour » Angier et Borden sont deux magiciens aux styles différents, le premier sait se vendre, le second a les tours les plus passionnants, une opposition amicale au départ mais qui dégénérera vite au profit d'un affrontement sanglant, obsessionnel et magique … « Le Prestige » le clou du spectacle sera grandiloquent, spectaculaire, inattendu et surtout ne vous attendez pas a ce que j'en dise plus !

Fruit d'un long développement qui débuta en 2000, l'adaptation du roman de Christopher Priest fut écrite a quatre mains par les frères Nolan. Occupé par la post-prod d'Insomnia, il demanda a son frère de l'aider, c'est ainsi qu'ils travaillerent tout les deux et en alternance sur le scénario pendant près de 4 ans ! Nolan and Co privilégient l'instant et la relation entre les deux magiciens sans passer par leurs ancêtres, de ce fait on est plonger directement dans leurs réalités, dans l'époque et dans cette lutte sans fin !!!

Sur une mécanique linéaire et connu (Les 3 étapes d'un tour) Christopher Nolan narre l'histoire d'une façon non-linéaire et de flashback en flashforward, on s'égare, on s'interroge mais on ne se perd pas, on devient a notre tour des spectateurs ébahis par le tour ! Obsédés par ce que l'on voit ! Nolan nous fait rentrer dans la tête de ces magiciens, observant a la loupe deux hommes en quêtes de l'illusion ultime. Christopher Nolan reste alors en propre adéquation avec sa filmographie, dressant une fois de plus le portrait d'un ou plusieurs personnes avec une obsession (Memento, Insommia, Batman, Inception) ! Recherche de la perfection, de la vérité ou une simple vengeance, le récit se double d'une belle réflexion sur le boulot de réalisateur, sur l'équilibre fragile entre montrer ou duper le spectateur ….

Pour mettre tout en forme, hormis le talent de Christopher Nolan, on trouve plusieurs collaborateurs récurrents du réalisateur anglais ! Le chef-op Wally Pfister exécute un travail assez formidable, il s'occupe a merveille de toute la photographie, s’imprégnant de l'ambiance victoriennes avec brio, on est complètement immergé dans l'époque, auquel il faut ajouter les décors de Nathan Crowley, mélange de décors fabriqués et de vrai théâtre, un vrai plaisir pour les yeux a chaque moment ! Puis au montage Lee Smith qui est au diapason avec Christopher Nolan, le rythme travaillé a l’extrême, avec ses tensions, ses pauses et ses ruptures maximisent les effets de chaque péripéties, mettant en avant la réalisation de Nolan, la perspicacité des tours et le talent de chaque interprètes.

Avec ce film c'est l'occasion d'admirer une galerie d'acteurs et de personnages tous plus réussis les uns que les autres ! « Le maître de cérémonie » est joué par l'inaltérable Michael Caine, fort et attachant, il même les débats avec tact, ensuite il y a « L'assistante » jouée par Scarlett Johansson, jolie, magnifique et gracieuse, sa duplicité lui permet de totalement s'exprimer, ensuite « Les Magiciens », Hugh Jackman et Christian Bale sont tous deux excellents, les deux se répondent a chaque instant pour des échanges aussi cordiaux que dur et violent. Alors qu'ils agissent comme les deux facettes d'une pièces, Jackman y travaille son coté flambeur et démonstratif pendant que Bale explore ses cotés les plus sombres, a base de labeur et de grand sacrifice, pour des résultats juste brillant !!! Pour compléter ce cœur d'acteur, on trouve la discrète Rebecca Hall, le chanteur David Bowie dans le rôle fondateur de Nikola Tesla mais aussi l'expressif et enfin visible Andy Serkis en assistant fort blagueur ….

Un film a voir, a vivre et a découvrir .... 


6 commentaires:

  1. Mon Nolan préféré. Un vrai tour de passe passe où l'on se fait avoir à chaque vision. Même Scarlett Johansson joue bien c'est dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne m'avait pas intéressé quand il est sorti pourtant ... Et la quand je l'ai vu, mon dieu que ce fut bon !

      Supprimer
    2. Pareil je crois l'avoir pris dans un lot de dvd.

      Supprimer
  2. J'avoue, j'ai toujours eu du mal avec ce film (- on ne me frappe pas -) il m'ennuie, je le trouve trop long, à part Bale, je ne trouve pas le casting particulièrement bon et j'avais deviné le "truc" à 3000km...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais frapper quelqu'un pour ses goûts ;)
      Moi j'ai été de suite happé par le film, assez aisément mais bon si tu avais deviné .... pas facile de rester accrocher !

      Supprimer

Rechercher dans ce blog