Pour débuter ma vision des films en compétition, j'ai commencé par un film hongrois. C'est bien installé dans la magnifique salle...

For Some Inexplicable Reason [FIFIB 2014]

17:16:00 Inglourious Cinéma 0 Comments


Pour débuter ma vision des films en compétition, j'ai commencé par un film hongrois. C'est bien installé dans la magnifique salle 5 de l'Utopia à Bordeaux (Un cinéma qui se situe dans l'ancienne église Saint-Siméon), que j'ai assisté a la projection du premier long-métrage du réalisateur Gabor Reisz avec un film qui s'intitule « VAN valami furcsa és megmagyarázhatatlan » ou « For Some Inexplicable Reason » pour les non-hongrois, ce qui je suis sure concerne beaucoup de gens qui passent sur mon blog ! ce que j'aime avec les films sélectionnés au Festival de Bordeaux, c'est qu'ils sont surprenants, qu'ils cultivent l'inattendu et celui ci ne déroge pas a la regle !

Aron est un jeune hongrois de 29 ans qui vient de prendre un autobus dans la tronche ! Un autobus appelé « Rupture », une chose qu'il vit assez mal, se repliant légèrement sur lui a la recherche d'une solution pour aller mieux ! Sauf que Aron est un adulte qui s'ignore, son curseur est encore dans l'adolescence. ce qui n'aide pas cette immature convaincu a faire les bons choix mais quand sur un coup de tête, il prend un billet pour le Portugal, dans le but de revoir son ex !!! Confronté a une réalité qu'il a souvent nié, ce périple initiatique dans la Hongrie moderne va le changer a tout jamais ….

Le film de Gabor Reisz est une très belle œuvre pour un premier film ! ce n'est pas sans défaut, notamment une réalisation qui explose un peu trop par moment alors que ça mériterait un peu plus de sobriété, un manque de maîtrise légèrement gênante mais qui n'occulte pas la générosité d'un réalisateur que j'aimerai revoir ! Il y a aussi l'histoire signée Gabor Reisz qui est un peu hasardeuse, on sent clairement par moment qu'il ne sait pas trop ou il veut aller !!!

Mais au final, le film est une joyeuse comédie sur le passage a l'age adulte et sous ses airs très anglo-saxons, Gabor Reisz dépeint une société moderne qui file a toute vitesse, qui n'attend pas les gens comme Aron (cf : Sa situation vs la situation de ses amis), qui change, qui avance … Une chose que Aron doit faire et c'est a contre cœur qu'il s'y plie, faisant petit a petit ce qu'il aurait du faire, grandir et s'émanciper !!! Bénéficiant d'une bonne musique, d'une mise en scène inventive et maniant l'art de la symbolique avec parcimonie, Gabor Reisz dirige son film comme ses interprètes avec bienveillance et décalage …

Une comédie qui pétille ... 

0 commentaires:

Rechercher dans ce blog