A la base je ne suis pas spécialement fan du travail de Shawn Levy, ces comédies comme « Méchant Menteur », « Treize à la douzai...

Les Stagiaires

18:41:00 Inglourious Cinéma 6 Comments

          A la base je ne suis pas spécialement fan du travail de Shawn Levy, ces comédies comme « Méchant Menteur », « Treize à la douzaine », « La Panthère Rose » où encore « La Nuit au Musée », ne sont pas inoubliables hormis son dernier « Real Steel » un Rocky robot très attendrissant avec Hugh Jackman. Et voilà que Shawn Levy revient sur nos écrans avec un scénario googelisant de Vince Vaughn.

          Nick et Billy sont deux potes, deux potes vendeurs de montres vraiment efficaces. Ils ont la gouailles, la tchatches et le brin de mauvaises foi inhérent à tout vendeurs pour être des cracks. Hélas la roue tourne, la boite pour laquelle ils travaillent ferme et ils se retrouvent au chômage. Malgré leurs expériences, la crise actuelle n'est pas un terrain propice pour de jeunes quadragénaires, ils se tournent alors vers quelques choses d'inattendu, qu'ils ne connaissent pas, vers GOOGLE !!!
Google organise une session d'été avec un stage de deux mois et au terme du stage, les heureux vainqueurs seront embauchés …

          Bon c'est de la comédie américaine classique, mais de la bonne comédie !!! C'est aussi un puissant outil marketing pour le géant du web qu'est Google (Ce qui ne plairas pas à beaucoup de monde) et le mélange des deux est assez réussis. D'un coté c'est du déjà vu, le scénario est cousu de fil blanc, sans surprise mais malgré tout, Shawn Levy profite d'un environnement inédit au cinéma pour nous faire rire et sourire, les références geek sont légions, les clins d’œils à des films comme Flashdance sont réjouissant et le décalage vieux/jeune fonctionne très bien. Les gags sont assez variés, drôles, la partie de Quidditch, l'arrivée chez Google …. Ce n'est jamais lourd et Shawn Levy en profite aussi pour y inclure une réflexion sur les U.S.A, sur la fin du plein-emploi, de la difficultés des seniors à trouver un job et sur la pression omniprésente qui pèse sur la jeune génération, en termes de réussites sociales et le final se veut positif …

           Moi qui ne suit pas accroc à Owen Wilson et Vince Vaughn, pourtant je dois avouer qu'ici ils portent le film sur leurs épaules. Ce tandem de déconneur fonctionne bien, car ils incarnent ce que l'on pourrait être, des personnes dépassés par ce qui leurs arrivent et la maladresse qui les habitent les rends franchement attachant. Autour d'eux leur équipe, Josh Brener en tuteur stresser, Dylan O'Brien en geek impassible, Tiya Sircar apporte la dose de féminité à l'équipe ainsi qu'un bel intellect, Tobit Raphael un étudiant asiatique martyrisé par sa mère. On trouve aussi la ravissante Rose Byrne, tout à fait crédible en informaticienne de génie, Max Minghella joue le méchant stagiaire avec une certaine dérision vraiment sympathique et Aasif Mandvi devient le maître de cérémonie et l'arbitre de la compétition, avec un œil aussi vif que réprobateur …

On ne dressera pas une statut en l'honneur de Shawn Levy pour ce film mais il a le mérite de faire rire et sourire avec un film assez classique ...  


LES STAGIAIRES
Réalisé par Shawn Levy
Sortie en salle le 26 Juin 2013

Billy et Nick, deux quarantenaires dont les carrières ont été pulvérisées par Internet, repartent à zéro en obtenant un stage chez Google, qui peut-être, débouchera sur un job. En compétition avec des petits génies de l’informatique tout droit sortis de l’école, ils vont devoir prouver qu’ils ne sont pas des dinosaures…

6 commentaires:

  1. Heu Menteur, menteur c'est Tom Shadyac. ;) D'après ce que j'ai compris, ce film est assez mauvais et surtout un gros plan com pour Google. Cela se voit jusqu'au logo du film qui reprend les couleurs symboliques. J'ai beau adoré Vince Vaughn mais bon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai corrigé, j'avais lu trop vite la filmo de Levy :D
      Comme je l'ai dit, ce n'est pas original, mais bon ce n'est pas plus mauvais qu'un film comique français :=)
      Cela se suit avec un certain plaisir et ils ne se fichent pas du monde ...

      Supprimer
  2. Je te conseille de voir le nouveau Dupontel. En un film cela te relève le niveau direct.

    RépondreSupprimer
  3. Il faudrait que je le regarde, celui là. Au moins pour Owen Wilson que j'aime bien (même dans des films sans intérêt...).

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog