THE MURDERER Réalisé par Na Hong-jin Sortie en salle le 20 Juillet 2011 Synopsis: Yanji, ville chinoise de la Préfecture de Yanbia...

The Murderer

10:00:00 Inglourious Cinéma 2 Comments




THE MURDERER
Réalisé par Na Hong-jin
Sortie en salle le 20 Juillet 2011

Synopsis:

Yanji, ville chinoise de la Préfecture de Yanbian, coincée entre la Corée du Nord et la Russie, où vivent quelques 800 000 Sino-coréens surnommés les «Joseon-Jok.» 50% de cette population vit d’activités illégales. Gu-nam, chauffeur de taxi, y mène une vie misérable. Depuis six mois, il est sans nouvelles de sa femme, partie en Corée du Sud pour chercher du travail. Myun, un parrain local, lui propose de l’aider à passer en Corée pour retrouver sa femme et même de rembourser ses dettes de jeu. En contrepartie il devra simplement… y assassiner un inconnu. Mais rien ne se passera comme prévu…



Critique:

Deux ans après le succès de « The Chaser » acclamés a Cannes, Na Hong-jin revient dans un nouveau thriller palpitant intitulé « The Murderer » présent sur la croisette en 2011 et concourant dans la section « Un Certain Regard »; particularité de son second long métrage ? Un duo d'acteur inchangé, sauf qu'ils s'échangent les rôles le gentil devenant le méchant, ainsi qu'une première collaboration américano-coréennes a la production avec la 20th Century Fox, mais le meilleur reste encore le film.

Yanji est une ville chinoise situé dans la préfecture autonome coréen de Yanbian, ou vivent énormément de Sino-Coréens, surnommés les « Joseon-Jok » une population miséreuse qui n’espère pas plus qu'une meilleur situation. Gu-nam fait partie de ceux la, vivant une pauvre existence il survit tant bien que mal avec son job de Taxi, sauf qu'il a perdu sa femme partie en Corée du Sud pour se faire du fric, mais il y a bien six mois qu'il n'a pas eu de nouvelle. Devant de l'argent a un parrain local, qui paya le voyage a sa femme, Myun lui trouve un deal, j'efface ta dette si tu vas en Corée pour tuer quelqu'un, a l'occasion tu pourras chercher ta femme, sauf que rien ne se passeras comme prévu …

Ce qui est bien, c'est que Na Hong-jin ne nous perd pas, le début est semblable a The Chaser, mais il passe clairement a un niveau au dessus dans la réalisation, une image saturé, ternes, a l'image de notre « héros » englué dans une combine qu'il ne maitrise pas, un chassé croisé plus dynamiques entre force de l'ordre, Myun est ses gars et notre héros, ponctué de scènes d'action d'envergure, une poursuite a voiture impressionnante ou Gu-nam échappe a un grand nombre de voiture de police, des bagarres au couteaux sanglantes ou encore le passage de Gu-nam dans un poids lourds, un rythme soutenu, des rebondissements inattendu ainsi qu'un casting au top. Jung-woo Ha qui était le psychopathe dans The Chaser devient le mari en détresse, le mot qui le caractérise le plus, il fait preuve de courage avec l'energie du désespoir, une composition bien plus riche je trouve que dans le premier film de Na Hong-jin; sa moitié qui devint ici un mafieux de bas étages Yun-seok Kim, dégageant une espèce de puissance bestiales assez rare, pour un profil assez commun, mais il fait preuve d'une telle conviction que sa en est admirable.

Un deuxième film encore plus puissant, plus ambitieux, plus sanglant avec le même duo d'acteur exploitant une face différente de leur personnalité, dans une course poursuite effréné qui prends a la gorge jusqu'au bout.

2 commentaires:

  1. Perso je le trouve moins frappant que The Chaser (fallait s'y attendre néanmoins), mais un thriller excellent. En changeant les rôles, on a le droit à un duel inédit, les personnalités étant très différentes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moins frappant dans le sujet peut être, mais je trouve celui ci beaucoup plus dur, le mec vas de pire en pire des qu'il pars de chez lui, mais aussi plus ambitieux dans la mise en scène

      Supprimer

Rechercher dans ce blog