LES TONTONS FLINGUEURS Réalisé par Georges Lautner Sortie en salle le 27 Novembre 1963 Synopsis: Sur son lit de mort, le Mexi...

Les Tontons Flingueurs

14:36:00 Inglourious Cinéma 10 Comments





LES TONTONS FLINGUEURS
Réalisé par Georges Lautner
Sortie en salle le 27 Novembre 1963

Synopsis:

Sur son lit de mort, le Mexicain fait promettre à son ami d'enfance, Fernand Naudin, de veiller sur ses intérêts et sa fille Patricia. Fernand découvre alors qu'il se trouve à la tête d'affaires louches dont les anciens dirigeants entendent bien s'emparer. Mais, flanqué d'un curieux notaire et d'un garde du corps, Fernand impose d'emblée sa loi. Cependant, le belle Patricia lui réserve quelques surprises !




Critique:

Rares sont les films français que j'ai envie de voir, quand tes gamins et que tu regardes années après années les même films a la TV sa laisse des séquelles, sauf quelque classique que j'arrive a voir mais c'est limites. Alors il fallait que je me tourne sur des films qui peuvent me plaire et un qui me fait de l'oeil depuis longtemps c'est le film de Lautner, du noir et blanc, de la franchise et des pignes dans « Les Tontons Flingueurs », avec Lino Ventura, Bernard Blier, Jean Lefebvre et bien d'autre, pour donner vie au troisième roman de Albert Simonin.

Albert Simonin l'auteur de Grisbi or not Grisbi n'en est pas a son coup d'essais, car il a travaillé avec d'autre cinéastes sur l'adaptation de c'est deux livre précédent, une trilogie consacré a Max un truand, si « Touchez pas au Grisbi » respecte le ton noir de l'auteur, les deux précédents y compris « Les Tontons Flingueurs » se transforme en policier teinté d'un comique assez acerbes et au dialogues acéré de Michel Audiard. Fernand est un ex-truand qui ces rangé, maintenant il fait du business légal du coté de Montauban, dans la négoce de machines agricoles, pépère, cool sans faire chier personne, mais le passé n'est jamais trop loin, quand son ami Louis dit le Mexicain s'apprete a mourir, celui ci fait promettre a Fernand de prendre soin de sa fille et de ses affaires, sauf que les charognes tournent autour du magot et Fernand n'aura pas la tache aisé …

On ne peut rester insensibles a un film qui a autant de charme, une comédie policière mené de la plus belle des manières par Georges Lautner, sous ces airs de comique de répétition, le film alterne quiproquos, joutes verbales (La scène de la cuisine) et bagarres (la fusillade dans la maison de Fernand, ou encore les innombrables pralines que prends Raoul) du plus belle effet, pour illustré ce parcours semer d'embuche, mais le plus fort reste le soin apporté au personnage Fernand vieux truands un peu dépassé par les affaires, des méchants pas si méchants comme Raoul Volfoni, un comptable peu scrupuleux, souligné par l'excellent travail de Michel Audiard aux dialogues, acerbes et concis, virulent ou drôle il y en a pour tout les gouts, la musique joué est quand a elle très courte et drôle, le même morceau rejoué de façon diverse par Michel Magne s'accommode très bien ainsi. La distribution est aussi bonne que talentueuse, le grand Lino Ventura, une grande gueule du cinéma, un véritable artiste au mimiques impayables, son happy beurthday est mémorable, Bernard Blier sont souffre douleur, Francis Blanche qui joue un comptable, Sabine Sinjen est une adolescente hors du commun, rebelle, impétueuse, un vrai casse tete pour Fernand, ainsi que Jean Lefebvre, Horst Frank ou encore Charles Regnier ...

Une comédie, Un Policier, un mélange vraiment savoureux

10 commentaires:

  1. Pas vu depuis un moment mais quel casting merveilleux. Blier se prenant des pains par Ventura ou la scène du schnaps avec ces gros durs prêts à aller prendre de l'eau tellement c'est fort, quelle pignolade!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair, de la rigolade tout le long du film

      Supprimer
  2. Un immense classique, qui vieillit bien, tel un grand cru.
    Dans mes pires cauchemars, j'en imagine un remake réalisé par Josée Dayan, avec Depardieu et Clavier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout a fait d'accord :D Je l'aurai bien regarder avant si j'avais su
      Un remake comme sa .... Oh mon dieu

      Supprimer
  3. la perfection dans son genre. Que des pépites tout au long du film... 4/4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord, on se régale tout le long

      Supprimer
  4. Et le runing gag de la porte... Je l'avais vu a 5 ou 6ans, et je m'en souvenais encore! Et a chaque fois que je voyais ce gag arrivé, j'etais morte de rire.
    Et les dialogues tirés au couteau d'audiard. Que du bonheur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne mémoire en tout cas, beaucoup de plaisir a le voir en tout cas avec toi

      Supprimer

Rechercher dans ce blog