Dans les premières années de sa vie, les films James Bond était compliqué a sortir, pas qu'il n'avait pas de succès...

Opération Tonnerre

19:24:00 Inglourious Cinéma 2 Comments


           Dans les premières années de sa vie, les films James Bond était compliqué a sortir, pas qu'il n'avait pas de succès, mais il y avait toujours une embrouille, ce qui n'a pas manqué pour « Operation Tonnerre ». Le roman de Fleming qui sortis en 1961, devait être la base pour le premier film, mais cela ne fit pas que des heureux, car il n'a pas été seul a bossé sur cette histoire, ont écrit dessus Kevin McClory et Jack Whittingham, donc après procédure le projet fut bloqué mais Fleming garda les droits littéraires et McClory les droits du scénario. Apres Goldfinger et pour éviter que McClory leur fasse un coup de péripapéticienne, Broccoli et Saltzman conclure un accord avec lui pour pouvoir l'adapter et o joie il sortie la même année que « Goldfinger » en fin d'année, chose rare …

          Alors qu'il assiste au funéraille de Numéro 6, il s'aperçoit qu'une femme s'échappe d'une voiture d'une façon trop discrète pour être honnête, il se trouve que Numéro 6 n'était pas mort, une bagarre s'en suit et il lui règle définitivement son compte, il s'enfuit grâce au JetPack. Le pauvre Bond est usé et vas passer quelque temps dans une clinique de remise en forme, quand il s'aperçoit entre deux infirmière qu'il se passe quelque chose de louche. Pendant ce temps la on pensais l'Europe protégeait grace a l'Otan mais c'est gland ce démerde pour ce faire dérober 2 bombes atomiques, par le SPECTRE qui leur réclame une rançon énorme. C'est donc le branle-bas de combat dans toute l'Europe, pendant ce temps la, on essaye de tuer James Bond et découvre le cadavre d'une personne dans sa clinique, suite a cette crise, touts les agents 00 sont rappelé au MI6, leur mission essayer de trouver qui est derrière tout sa, le seul qui a une piste, c'est James Bond, le cadavre qu'il a retrouvé était sensé être le pilote de l'avion, chose insensé, mais ce qui vas l'amener a creuser du coté de la soeur de ce pilote.

Une fois de plus le scénario est limpide bien que tirais par les cheveux, on retrouve donc Richard Maibaum et John Hopkins a l'écriture, une histoire centré sur le SPECTRE qui n'en finit pas de tourmenter la terre, Bond qui fait fasse au N°2 de l'organisation, bref une histoire qui tient bien, avec du charme, de la romance et suffisamment d'action pour ne pas dormir; mais je ne serais pas complet si je ne citais pas Jack Whittingham également crédité comme auteur du scénario original ainsi que de la mention « d'après une histoire originale » de Kevin McClory, Jack Whittingham et Ian Fleming6. A la réalisation exit Guy Hamilton, dont les couacs pendant la production de Goldfinger l'ont suffisamment échaudé pour ne pas résigné, revoilà Terence Young, qui après c'est deux premiers Bond n'a pas grands chose a prouvé, il connait le personnage et cela se voit, l’enchaînement des situations est plus fluides, les scènes d'actions sont plus audacieuse, notamment le combat sous l'eau vraiment réussis, les affrontements verbaux subtiles et acerbes (Emilio Largo vs Bond au Casino) se succèdent avec aisance tandis que le casting aussi élégant que fin, il reste dans sa lancé.

           On retrouve l'inénarrable Sean Connery, aussi habile que dangereux incarné a nouveau avec brio par le sujet de sa reine, Bond semble se bonifier; les habituels Bernard Lee, Desmond Llewelyn et Lois Maxwell; le bon gars de la CIA Mr Leiter n'est plus joué par Jack Lord mais par Rik Van Nutter; le méchant très charismatique est interprété par Adolfo Celi qui n'est pas que second, mais aussi un vrai génie du mal, puis les Bond Girls avec la frenchie Claudine Auger, belle comme tout qui tourmentera le cœur des hommes qui l'aime, puis aussi Luciana Paluzzi vraiment efficace dans le rôle de Fiona Volpe

C'est un bon James Bond, moins flamboyant que le précédent mais tout aussi palpitant



OPÉRATION TONNERRE
Réalisé par Lewis Gilbert
Sortie en salle le 17 Décembre 1965

L'organisation criminelle SPECTRE détourne un avion de l'OTAN transportant deux bombes atomiques et réclame une rançon au gouvernement britannique. L'agent secret James Bond est envoyé aux Bahamas à la recherche de Domino, la soeur du commandant Derval, qui pilotait le Vulcan. Celui-ci a en fait été tué et remplacé par un sosie. 007 découvre que l'instigateur de l'opération est un dénommé Emilio Largo, un homme riche et cruel passionné par les requins.

2 commentaires:

  1. La bataille sous-marine est probablement un des plus beaux morceaux de la saga. Bien filmée, suffisamment violente. Et puis Sean Connery toujours au top et Claudine Augier magnifique Bond girl.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair, je n'avais que de vague souvenir et le revoir m'a fait plaisir aux mirettes, c'est un moment d'anthologie, bien orchestré qui donne le ton de la fin du film; Sean est égale a lui meme et mme Augier est splendide

      Supprimer

Rechercher dans ce blog