BRONSON Réalisé par Nicolas Winding Refn  Sortie en salle le 15 Juillet 2009 Synopsis: Charles Bronson, de son vrai nom Michael Gor...

Bronson

18:34:00 Inglourious Cinéma 12 Comments


BRONSON
Réalisé par Nicolas Winding Refn 
Sortie en salle le 15 Juillet 2009

Synopsis:

Charles Bronson, de son vrai nom Michael Gordon Peterson a versé très tôt dans la délinquance et s'est retrouvé derrière les barreaux en 1974 pour avoir braqué un bureau de poste pour un butin de 26 livres. Sentence : 7 ans. Il devrait donc être libre depuis longtemps, mais étant heureux en prison, il aggrave sa peine à chaque veille de libération. Il a cumulé à ce jour 34 années d'emprisonnement mais n'a jamais commis de meurtre, ce qui relève du miracle si l'on considère le nombre de personnes sur lesquelles il a pu cogner durant sa vie. Charles Bronson purge actuellement une peine de prison à vie pour avoir pris en otage d'autres prisonniers, il est désormais placé en isolement total. Un mythe est né…

Critique:

Dans le genre film qui peut laisser perplexe avec un léger gout bizarre celui ci en ai un; Bronson réalisé par Nicolas Winding Refn a qui l'on doit entre autre les trois Pusher et Le Guerrier silencieux, Valhalla Rising, nous livre ici un biopic sur un personnage peu commun du tout. Il était une fois la vie de Michael Gordon Petersen, une vie qui est loin d'être un conte de fée, a par pour son personnage peut être qui après un braquage pour un butin famélique d'un 26 livres vas prendre sept ans de prison, le début pour lui d'une expression malsaine pour cet énigme vivante qui fit de la prison sont terrain d'expression. Le seul défaut c'est la linéarité du récit, Bronson vas en prison et il y reste, reste, reste, reste, reste c'est agaçant a la longue. . . .

C'est quand on s'arrête sur la mise en scène du réalisateur pour cerner un temps soi peu l'essence même du personnage que je trouve vraiment brillante, tout les moments en aparté ou Bronson se retrouve sur la scène d'un théâtre sont magnifique ou comment Nicolas Winding Refn montre la tête de ce mec dérangé et le décalage qui se produit entre sont coté "artistique" et la violence qu'il affectionne tant, libre désir d'un homme malsain qui n'existe qu'a travers sa et face a un système carcéral inadapté pour réinsérer un homme qui ne le veut pas. Une musique brillante et accrocheuse toujours dans l'optique de souligné le coté spectacle que Bronson veut être, une photographie et un soin apporté a l'image réussis donnant des scènes chocs notamment au début. Honnêtement de ce coté la rien a dire, c'est vraiment du tout bon je trouve.

Au delà de sa il fallait un interprète a la hauteur du film et du personnage, avant que Tom Hardy soit engagé on aurait peu avoir Jason Statham ou Guy Pearce !!! Moi j'aurai pas vu Statham dans ce rôle ni Guy Pearce qui me semblent trop connu pour se donner sur un personnage comme sa (jugement purement subjectif) alors que Tom Hardy est génial je trouve, a des moments je me demandais si il n'était pas aussi dingue que son personnage, une gestuelle, des mimiques, un physique de déménageurs, il exagère par moment je trouve mais putain qu'il est bon. 

Un film qui me laisse une impression bizarre, j'ai bien apprécié mais aussi pas totalement conquis alors chers "internautes" a vous de voir !!!

12 commentaires:

  1. C'est sûr que la mise en scène de Refn est parfois assez spéciale mais c'est également pour montrer la mise en abyme du bonhomme, avec son auto-critique. La BO est hypnotisante et j'ai vraiment adoré Hardy à partir de ce film.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Spéciale mais brillante !!! C'est assez perturbant de ce plonger dans le film, ce qu'il fait sa particularité, je pense que son film Valhalla Rising a l'air encore plus spécial (Je l'ai en dvd mais toujours pas vu), puis dans ce film Hardy, quelle claque

      Supprimer
    2. C'est vrai qu'au départ, on se demande où veut en venir Refn mais c'est pour mieux montrer le côté artistique de Bronson. De plus tout est montré de son point de vue, donnant une vision personnelle de son mythe. Valhalla Rising est du genre The Tree of life. Regarde le bien attentivement donc.

      Supprimer
    3. Oui tout a fait, il interloque de manière surprenante pour mieux nous montrer la psychologie de ce personnage. Je ne m'en fait pas trop pour Valhalla Rising, j'ai adoré The Tree Of Life

      Supprimer
    4. Donc attend toi à quelque chose de très lent et métaphysique. Tu aimeras ou pas du tout.

      Supprimer
    5. Je suis quelqu'un de très metaphysique :D

      Supprimer
  2. Quel film, un vrai uppercut... Ce film est mixte "Tueurs nés" + "Chopper" que le côté opéra baroque (et rock !) amplifie de manière marquante. Un film déjà culte... 4/4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que l'on ne s'y attends absolument pas et la c'est la claque dans la tronche, je te rejoins sur le coté opéra baroque, on est encore plus immergé dans la tête de ce personnage

      Supprimer
  3. Comme toi, pas tout à fait conquis malgré l'excellente performance de Hardy et quelques scènes visuellement bien senties. Mais dans sa volonté trip subjectif, c'est un peu brouillon, comme si Refn avait du mal à assumer ses multiples effets de style. Mais ça reste pas mal comme film.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi, mais le coté trip subjectif j'ai du mal a me positionner dessus, je crois toujours que ce genre de film peut mieux passer si on le revoie par la suite

      Supprimer
  4. Le meilleur film du réalisateur à ce jour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai ni vu Pusher ou Vahlalla Rising mais c'est bien celui la qui m'a surpris le plus

      Supprimer

Rechercher dans ce blog