A l'heure de pointe en fin d'après-midi, tous les banlieusards de New York rentrent chez eux et empruntent le tunnel qui relie ...

Daylight

01:25:00 Inglourious Cinéma 16 Comments


A l'heure de pointe en fin d'après-midi, tous les banlieusards de New York rentrent chez eux et empruntent le tunnel qui relie Manhattan au New Jersey. Quand, parmi les embouteillages, une voiture zigzague à vive allure pour échapper à la police. C'est l'accident, et le véhicule percuté de plein fouet un convoi chargé de produits toxiques. Une violente explosion secoue le tunnel. Les quelques survivants de cet enfer vont tenter de retrouver l'air libre.

Daylight - 18 Décembre 1996 - Réalisé par Rob Cohen

Rob Cohen c'est un réalisateur que je trouve sympathique, bon ce n'est pas non plus mon idole. Toutefois il a réalisé quelques divertissements que j'apprécie. Je pense ainsi à « Dragon, l'histoire de Bruce Lee », à « Fast and Furious » ou encore à « xXx ». Des films souvent idiot et bas du front qui font avec efficacité ce qu'on leurs demandes et pas plus. Dans le genre, on trouve dans la filmographie de Rob Cohen, le film catastrophe « Daylight » ! Le film idéal pour décompresser un dimanche soir avant de reprendre la semaine.

Il faut croire que les lundi se suivent et se ressemblent à New York. La population part au travail, revient et elle se confronte a la hantise de tous les conducteurs de la terre entière « Les embouteillages ». C'est une vrai calamité dans N-Y, des ralentissements le matin, le soir … Et tel un malade du cœur qui à les artères bouchées, qui s'en contrefiche, il laisse faire, jusqu'au jour ou ça coince ! Dans un des tunnels de la ville, un grave accident viens d'avoir lieu. Un chauffard qui était poursuivi par la police s'engagea dans le tunnel et lors de la course poursuite, il percuta un camion de produits toxiques provoquant ainsi une explosion. Une fois le vacarme de la déflagration passé, les personnes à proximités s’aperçoivent que le tunnel est bloqué des deux cotés, leur ôtant toutes chances de survie. Pour les secourir ? Un seul homme, Kit Latura, sauveteur émérite va y aller tout seul, comme un grand pour braver une mort certaine ….

Au final ce film est toujours très con ! Divertissant mais très con ! L'ensemble est vraiment plus que moyen et Rob Cohen ne s'économise pas, de la bêtise il y en a pour tous le monde. Sur un scénario basique, qui aura tué plus d'un claustrophobe, la survie passe par l'homme providentiel, celui que l'on attend plus ! Le film cultive évidemment la bonne dose de cliché que l'on trouve dans ce genre de film, les personnages sont des caricatures ambulantes, vaniteuses, dépressives, énervés, expansives a l’extrême, un peu comme Kit Latura qui est prêt a tout, même au pire ! Ou encore l'incompétence des autorités qui fait presque rire tant le malaise est grand. Au milieu de tout Rob Cohen en profite pour balancer les catastrophes, les explosions et autres éboulements avec une certaines aisance ! Il ménage des moments de tension assez réussis bien que peu crédibles. Le film est malgré tout bien rythmé a part quelques moments un peu plus plats ou les protagonistes parlent trop et la fin ne surprendra personne …

Dire que Nicolas Cage aurait pu jouer le personnage de Kit Latura, ça fleurait bon l'instabilité capillaire combiné a son regard de dingue légendaire … Mais essuie donc ces larmes que je vois couler, car on a mieux, l'incarnation de la perfection, le meilleur des meilleurs, autant a l'aise sur un ring que dans la jungle, j'ai nommé notre ami, Sylvester Stallone. Il joue Kit Latura avec conviction et tel un super héros, il enfile un gilet ainsi qu'une paire de gant pour sauver le monde. On trouve la sympathique Amy Brenneman qui joue une écrivaine ratée, un brin hystérique au départ, elle montrera son courage et sa hargne pour sauver ce petit Kit. A mille lieu a l'époque de la terre du milieu on trouve aussi Viggo Mortensen qui joue l'arrogant de service; puis Dan Hedaya un collègue de Kit ….



Parfait pour un dimanche soir ... Seulement ce jour-là par contre !


16 commentaires:

  1. Petit plaisir coupable pour ma part :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'irai pas jusque là mais cela se laisse regarder !

      Supprimer
  2. Jamais aimé et terriblement naze. On n'y croit jamais Stallone semble s'ennuyer et réalisation même pas spectaculaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas son meilleur mais ce n'est pas non plus son pire :)
      Ceci dit je te comprend tout à fait !

      Supprimer
    2. Le problème c'est ça: il y a tellement de bouses pires que Daylight avec Stallone...

      Supprimer
    3. C'est un peu le problème de ce genre d'acteur :/
      Ensuite je préfère me regarder une bouse de Stallone qu'une bouse de Boon

      Supprimer
    4. Non mais là tu vas trop loin! :)

      Supprimer
    5. Dans la bouse on ne va jamais trop loin

      Supprimer
    6. Tu vas quand même trop loin! :D On parle quand même du type qui se fait 3 millions de boules avec un film dont le scénar est juste une honte intersidérale, reposant sur un humour se résumant à un mec savatant une autre en disant "je suis son docteur" et qui vaut 31 millions! Avec ce pognon on peut faire un blockbuster en France!

      Supprimer
    7. Ouai et il demande le respect de la profession !!! Mais ou va t'on ?

      Supprimer
    8. Et après ça va faire la morale dans les Enfoirés... pfu...

      Supprimer
    9. Heureusement que bienvenue chez les chtis était un coup de bol ...

      Supprimer
  3. Et encore ça baisse mais c'est toujours des gros succès. On parle de plus de 5 millions pour Supercondriaque. C'est encore trop.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le public peut se lasser mais cela reste à voir. On verra bien. En tous cas ses films qu'il ne réalise pas ne font vraiment pas de chiffres et passent banalement le million avant de s'écrouler sauvagement. Je pense à machin truc volcan et Un plan parfait.

      Supprimer
    2. C'est pas faux :)
      Mais la Onteniente est bientot de retour et dans le genre mauvais il s'y connait !

      Supprimer

Rechercher dans ce blog