REBECCA Réalisé par Alfred Hitchcock Sortie en salle le 22 Mai 1947 Synopsis: Mrs. Edythe Van Hopper, respectable veuve, accomp...

Rebecca

11:00:00 Inglourious Cinéma 10 Comments


REBECCA
Réalisé par Alfred Hitchcock
Sortie en salle le 22 Mai 1947

Synopsis:

Mrs. Edythe Van Hopper, respectable veuve, accompagnée de sa jeune demoiselle de compagnie, est en villégiature à Monte-Carlo dans l'hôtel Côte-d'azur, lorsque leur chemin croise celui de Maxim de Winter, riche veuf, qui n'a aucun mal à séduire la jeune fille et, dans la foulée, à l'épouser et l'emmener dans sa demeure de Manderley, quelque part sur la côte de l'Angleterre. Les premiers contacts avec le personnel du château, régenté par la peu amène gouvernante Mrs. Danvers, sont glacials. Cette dernière, en effet, attachée depuis toujours au service de la précédente Mrs. de Winter, Rebecca, et lui vouant une passion sans limite, même à titre posthume, n'accepte pas l'intrusion de l'« usurpatrice ». Le souvenir de l'épouse disparue et vénérée continue de hanter le château sombre...


Critique:

J'apprécie lire et me disperser sur les blogs, car comme une boule de flipper, qui roule, je découvre de nouveau film et « Rebecca » de Alfred Hitchcock est de cela, lu sur une critique de l'ami « Alice in Olivers », un film a l'ambiance noire, perdu dans une vaste demeure, que le maitre du suspense vient de réalisé son premier film a Hollywood, premier est coups de maitre quand on sait qu'il obtint l'oscar du meilleur film.

Cet histoire macabre est adapté avec succès d'un roman de Daphne du Maurier, sortie en 1938 et considéré comme l'un des classiques de la littérature anglaise. Conte Gothique sur fond d'histoire d'amour, Maxim de Winter riche propriétaire est en villégiature dans un hôtel a Monte-Carlo, veuf depuis peut, il cherche a oublié, a cacher son chagrin, quand il tombe sur la dame de compagnie d'une vieille bourgeoise. Elle tombe vite sous son charme et Maxim la demande en mariage et elle devient la nouvelle Mrs de Winter, tout roule pour le mieux, mais cela vas se compliquer quand elle fait la connaissance de la demeure de son mari, Manderley un immense manoir, régenter par Mrs Danvers qui regrette encore et toujours Rebecca, l'ancienne femme de Maxim de Winter …

La premier satisfaction de ce film signé Alfred Hitchcock, c'est l'histoire de ce film, un mélange réussis entre drame, romance, thriller et de frisson, une romance naturelle vraiment poignante, la vie dramatique de Maxim qui lié par une passion folle tua sa première femme, puis la dose de frisson amené par le personnage de Mrs Danvers, tel une âme en peine, blafarde qui ne cesse de regrette le départ de Rebecca, silencieuse, blême, qui semble hors du temps dans une demeure habité par la présence de Rébecca; on peut ajouter la réalisation d'Alfred Hitchcock admirable, qui ménage son suspense de belle manière, qui personnifie la demeure Manderley, nous laissant croire a ce que l'on veut.

Puis ne pas oublier le casting vraiment admirable et réussis, tout d'abords le héros, le veuf de l'histoire est joué par Laurence Olivier, un homme séduisant, grand, qui fut emporté par son amour, a la fois frustré, inquiet mais aussi follement amoureux, il donne de sa personne pour incarner cet amoureux maudit; Joan Fontaine qui joue la nouvelle Mrs De Winter, une jeune femme impressionnable, ingénue, joué avec conviction par une actrice qui a su donner une personnalité touchante a cette jeune femme; puis vint la maudite, le fantôme de la maison avec Judith Anderson, air sévère, ton de peau irréaliste, d'un blanc fantomatique, elle donne vraiment du cachet a l'histoire, car chacun de c'est passages est mémorable.

Une romance obsessionnelle, mélange réussis de frisson, d'angoisse et de thriller, un film que je conseille

10 commentaires:

  1. Des seconds rôles épatants avec notamment l'effrayante gouvernante et un Georges Sanders toujours aussi vicieux. Un drame puissant donc avec un Laurence Olivier tout en ambiguité... 4/4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le premier qui réponds sur ce film :) Moi c'est la gouvernant qui m'a épaté, j'avais peur qu'elle sorte de l'écran. Un drame bien adapté et magnifiquement interprété

      Supprimer
  2. Je n'ai pas vu ce film d'Hitchcock, mais par contre je me suis tapé son ouverture deux fois en analyse de film. Éprouvant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'en souviens même plus ;) Ça tournais autour du rêve et du coté fantastique.

      Supprimer
  3. Encore un immense film du maître du suspence, curieusement peu cité dans la filmo du réalisateur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai car ce fut un gros succès au moment de sa sortie, en tout merci d'en avoir parler sur ton blog, je l'ai découvert grace a sa

      Supprimer
  4. Très tentant, comme formule. Romance et thriller dans les sombres couloirs d'un château anglais, le tout dirigé par Hitchcock lui même... J'en prend bonne note !

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog