Star Trek Generations

by - février 22, 2018


Il y a quatre-vingt ans, le capitaine Kirk disparaissait lors d'un combat suite à un appel de détresse : les Borgs avaient alors ravagé la planète El-Laurian et il ne restait plus que quelques survivants, dont le scientifique, Tolian Soran. Près d'un siècle plus tard, le capitaine Jean-luc Picard est aux commandes de l'Enterprise D et s'apprête à sauver de nouveau Tolian Soran. Ce dernier souhaite à tout prix retourner dans le Nexus, qui est en réalité la porte vers une autre dimension. S'il parvient à y revenir, c'est la destruction de deux systèmes solaire et la mort de millions de personnes assurée. Dans cette course contre la montre, le capitaine Picard va recevoir un coup de main inattendu...

Star Trek Générations - 22 Mars 1995 – Réalisé par David Carson 


Ce film c'est l'idéal pour vous donner envie de découvrir encore plus l'univers « Star Trek » car vous avez deux générations d'acteurs qui ont pris part à ce film. On retrouve ainsi une partie de l'équipe qui a débuter l'aventure en 1966 avant de continuer par les films 79, je parle ainsi de William Shatner, de James Doohan et de Walter Koenig qui reprennent ici leurs rôles respectifs de l'époque, à savoir celui de James Kirk, Pavel Chekov et Montgomery Scott (Scotty). Les autres n'ont pas voulu, pour un ce fut la santé qui l'en a empêché et pour les autres un scénario qu'ils ont jugés défavorablement. Puis il y a eu l'entré dans la danse du casting de la nouvelle série de 1987 avec en tete le talentueux Patrick Stewart, le Capitaine « Jean-Luc Picard » !

L'intrigue prend part au début, près de 80 ans avant que l'on retrouve l'équipage du Capitaine Picard ! On découvre les retraités Kirk, Chekov et Scotty qui sont invités à l'inauguration du nouvel « Enterprise », des personnalités de premier plan qui s’avéreront précieux. Lors de ce vol inaugural, le vaisseaux capte une transmission, un signal de détresse, pas équipé, le commandant ne veut s'y rendre, sauf que Kirk ne l'entend pas de cette oreille. Hélas lors de ce sauvetage, le capitaine Kirk sera porté disparu … Le Capitaine Jean-Luc Picard se trouve bien malencontreusement dans la même situation que son illustre prédécesseur, Tolian Soran sauvé par Kirk est à nouveau sauvé par Picard et il a le même objectif, retourner dans le Nexus, une dimension parallèle. Un souhait anodin ? Non, parce que cela peut coûter les vies de millions de personnes …

Le film réalisé par David Carson ne manque pas d’intérêts, ni de rebondissements, mais le plus intéressant reste la réflexion qu'amène « le Nexus » ! Ce que l'on peut considérer comme une dimension parallèle, est un lieu ou l'on peut avoir ce que l'on a jamais eu, une vie paisible, avec les personnes que l'on souhaitent et ainsi vivre « la vie » parfaite. Et cela pose la question de ce que l'on est et de ce que l'on aurait souhaité être, mais aussi la façon dont on souhaite le devenir, un questionnement portait par les personnages de Kirk, Picard et Tolian Soran. Ce qui nous amène au climax de fin, une « bagarre » à trois ou l'ancien et le nouveau s'associe pour sauver des vies innocentes, une séquence qui finit de sceller le passage de témoin entre les deux générations !

Film sympathique !



You May Also Like

0 commentaires

Rechercher dans ce blog

@inglouriouscine