Street Kings

by - octobre 01, 2017



Tom Ludlow est le meilleur détective de l'Ad Vice, unité spécialisée de la Police de Los Angeles. Son supérieur, le capitaine Wander, ferme les yeux sur ses procédés souvent "hors normes" et le protège lors de l'enquête interne menée par le capitaine Biggs. Accusé à tort du meurtre d'un collègue, Ludlow doit lutter seul contre le système corrompu pour prouver son innocence.
Street Kings – 25 Juin 2008 – Réaliser par David Ayer

L'an dernier j'ai honnis de toutes mes forces le travail de David Ayer sur « Suicide Squad » ! Car cette vaste farce, aussi indigente que maladroite représente toutes les contradictions du studio Warner, dans sa tentative ridicule de vouloir faire aussi bien que la concurrence en terme d'univers partagée. Si bien que le réalisateur, en mode « Gollum des plateaux » a assurer que c'était bien son travail et sa vision, mais il suffit de se pencher sur son second film, pour comprendre qu'il s'est écrasé et que le « Suicide Squad » R-Rated n'était pas si loin que ça …

Tom Ludlow est un membre de la police de Los Angeles, mais pas de celle qui respecte le règlement. Il fait partie comme d'autres de l'unité spéciale du capitaine Wander. Leur mission ? Faire le travail que les autres ne veulent pas faire. Et le défaut de cette unité, c'est qu'elle n'hésite pas à faire les choses à leurs manières, en faisant fi de toutes les convenances. Un travail que Ludlow a depuis longtemps accepté, surtout que son chef lui assure son soutien indéfectible, mais après sa dernière mission qui c'est fini par un carnage, tout va changer. Wander a cette fois ci du mal a le protéger, surtout que les affaires internes le surveillent de près et quand son ancien équipier est assassiné sous ses yeux, tout l’accable !!! Loin de se laisser abattre, Tom Ludlow va prendre l'affaire avec toute la hargne qui l'anime et quitte à blesser des gens, il va mener sa propre enquête …

Bref pour un second film, David Ayer fait du bon travail! Alors ce n'est pas transcendant, je dirai même que c'est assez banal, a cause notamment de l'intrigue, mais la tonalité qu'il insuffle a son récit et son amour évident pour la ville de L.A couplé a un bon casting, suffit à faire de ce « Street Kings » un petit polar bien badass !

Avant d'etre connu comme réalisateur, David Ayer est un scénariste plutôt prolifique ! On le retrouve sur le scénario de « Training Day », sur celui de « S.W.A.T unité d'élite » ou encore sur celui de « Fast and Furious » ; avant de signer par la suite l'intégralité des scénarios des films qu'il réalise ! Hormis celui de « Street Kings » qui est écrit par James Ellroy le romancier. L'histoire est assez basique, c'est celle d'un flic borderline qui se fait trahir par les siens, avec les poncifs habituels que l'on trouve dans ce genre de long-métrage. C'est vraiment le truc de gênant, entre le flic torturé, le chef valeureux mais pourri jusqu'à la moelle, l'inspecteur des affaires internes ou encore l'ex-coéquipier récalcitrant, seul la figure du novice incarnée par Chris Evans apporte un peu de fraîcheur et de nouveauté!

C'est alors par le traitement de son histoire que David Ayer va nous relever ça ! C'est sale, poisseux, violent. La mort rode a chaque coin de rue et on ne peut faire confiance à personne. Los Angeles ressemble alors a un purgatoire pour âmes damnées, qui subit autant la violence qu'il ne la donne et ça le réalisateur nous la montre sans aucune pudeur. De la première fusillade, en passant par la mort de l'ex-coéquipier jusqu'à la scène finale, personne n'en réchappe et s'est filmé de façon frontale, avec son lot de gerbes de sang et de cadavres agonisant. Et même si je trouve que c'est parfois trop découpé pour pas grand choses au final, c'est propre et plutôt bien rythmé, même si ça traîne en longueur sur la fin. Le casting quant à lui est vraiment bon, avec en tète Keanu Reeves qui incarne Ludlow, un inspecteur torturé et caractériel auquel l'acteur apporte une dose d'humanité bienvenue. On trouve aussi à ses cotés Forest Whitaker, impeccable en chef omniscient, Hugh Laurie en flic intègre ou encore le rookie Chris Evans dans le rôle de l'inspecteur Diskant.

Aussi étrange que ça puisse être,"Street Kings" est un bien meilleur "Suicide Squad" que "Suicide Squad" lui-meme ... 



You May Also Like

0 commentaires

Rechercher dans ce blog

@inglouriouscine