Thorson est un chasseur de primes des temps modernes qui poursuit les malfaiteurs qui s'évadent lors de leurs libertés provisoires. E...

Le Chasseur

00:00:00 Inglourious Cinéma 0 Comments


Thorson est un chasseur de primes des temps modernes qui poursuit les malfaiteurs qui s'évadent lors de leurs libertés provisoires. En revanche, il est toujours enclin à aider les repentis à reprendre leur vie en main, délaissant quelque peu sa compagne enceinte. A la poursuite du criminel Rocco Mason, les choses tournent mal et s'ensuit une prise d'otages dans le métro.

Le Chasseur – 14 Janvier 1981 – Réalisé par Buzz Kulik

Steve McQueen c'est le genre d'acteur auquel il ne faut qu'un film pour vous convaincre de son talent et de vous taper de facto toute sa filmographie. Pour ma part je n'ai vu pour l'instant que l'immense film catastrophe « La Tour Infernale », l'excellent « Bullit » ou encore le surprenant « Le Kid de Cincinatti ». C'est peu surtout vis a vis de l'admiration que je porte à cet acteur si charismatique. J'ai donc continuer la découverte de sa filmographie, en commençant par son film « Le Chasseur », le dernier coup d'une carrière admirable ….

Chez les chasseurs de primes aux USA, il y a ceux qui font leur métier convenablement et il y a les autres, les reliques, les cowboys, les hommes d'un autre temps, bref il y a celui que l'on appelle Ralph « Papa » Thorson ! C'est un vieux briscard comme on en fait plus, instinctif, dur au mal et sacrément pugnace, c'est le gars sur lequel on peut compter. Et même si sa maladresse au volant le font passer pour quelqu'un de maladroit, il n'y a pas mieux que lui pour ramener des fugitifs, cela quelque soit l'endroit ou il se trouve aux USA. Mais le métier n'a pas que des avantages, c'est dangereux, on ne se fait pas beaucoup d'amis et on reste loin de ses proches. Une chose que sa femme Dotty à un peu de mal à accepter, surtout qu'elle est enceinte et qu'elle aimerait qu'il soit là car l'accouchement approche. Seulement « Papa » ne va pas avoir la vie facile avec son boulot, surtout quand un criminel qu'il avait récupéré pour l'emmener devant les autorités compétentes décide de se venger ….

Au vu du sujet et de la présence de Steve McQueen dans le rôle de « Papa » Thorson, le film avait tout pour me plaire, mais au final ce fut la désillusion. Moi qui pensais voir un film d'action nerveux, avec des poursuites, je n'ai vu qu'un long métrage lambda qui tire tout son intérêt de la seul présence de McQueen au générique.

Si la volonté de Buzz Kulick de capitaliser sur l'immense charisme de son acteur principal est louable, l'écrin qui lui concocte l'est beaucoup moins. Pourtant, on est en droit de penser que la biographie écrite par Christopher Keane contient suffisamment de matière pour en tirer une histoire qui tienne et qui est du sens, mais il n'en est rien. Car le scénario est d'une simplicité enfantine. Le réalisateur se contente de filmer plusieurs arrestations de « Papa » dans divers endroit des USA sans aucun lien entre elle et le seul fil rouge (la vengeance du toxicomane) est tellement mal exploité que cela en devient risible. Toutefois, le film ne dure qu'une heure trente et c'est suffisant pour que Buzz Kulick nous livre un film au rythme soutenu et ou l'on ne s'ennuie guère.

Quant aux acteurs, je ne dirai qu'une chose « Steve McQueen » ! Meme si on sent l'acteur à bout de course, il ne démérite pas et on croit à ce personnage de vieux chasseur de prime un brin blasé et maladroit. Cependant, pour sa défense il faut savoir qu'il ne tenait plus trop la forme, car il souffrait d'une toux persistante qui diminuait ses capacités respiratoires, mais c'était surtout les prémices d'un cancer qui allait l'emporter un an après la fin du tournage du film « Le Chasseur ».

Pour Steve McQueen seulement ...

0 commentaires:

Rechercher dans ce blog