Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe – couronnée par le prix Pulitzer – qui a mis à jour un s...

Spotlight

01:00:00 Inglourious Cinéma 2 Comments


Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe – couronnée par le prix Pulitzer – qui a mis à jour un scandale sans précédent au sein de l’Eglise Catholique. Une équipe de journalistes d’investigation, baptisée Spotlight, a enquêté pendant 12 mois sur des suspicions d’abus sexuels au sein d’une des institutions les plus anciennes et les plus respectées au monde. L’enquête révèlera que L’Eglise Catholique a protégé pendant des décennies les personnalités religieuses, juridiques et politiques les plus en vue de Boston, et déclenchera par la suite une vague de révélations dans le monde entier.

Spotlight – 27 Janvier 2016 – Réalisé par Tom McCarthy

Spotlight a récolté un très grand nombre de récompenses tout au long de sa carrière, toutefois dans la quête de l'ultime récompense, il faisait office d'outsider, mais malgré la présence de deux poids-lourds comme « The Revenant » et « Mad Max : Fury Road », le film de Tom McCarthy a créé la surprise dans la nuit du 29 Janvier à la dernière cérémonie des Oscars. Un film que je n'avais pas moi même vu arriver et que j'ai découvert par la suite pour me faire mon propre avis. Si au final je ne suis pas plus emballé que ça, il mérite malgré tout que l'on s'y attarde pour l'histoire glaçante que conte le film !

L'histoire du film commence en 1976 avec des faits inavouables que les autorités passent sous silence, les actes de pédophilie d'un prêtre. Un silence inexcusable qui durera jusqu'aux années 2000. En 2001 le journal « Le Boston Globe » traverse quelques difficultés financières et pour relancer cela, le nouveau rédacteur en chef Marty Baron charge son équipe d'investigation « Spotlight » de reprendre une vieille enquête. De nombreux prêtres ont été accusés d'abus sexuels sur mineurs, jamais inquiétés ou jugés, l'église a fait en sorte d'étouffer méthodiquement chaque affaires. Une injustice qui aura laissé beaucoup plus d'interrogations que de réponses et c'est sur ça que l'équipe va enquêter ! « Spotlight » engage alors un travail de longue haleine, fait de joies, de peines, de désillusions et d'une victoire ….

Au final c'est une histoire passionnante que Tom McCarthy nous délivre ! Un film qui rend aussi bien hommage à la pugnacité des journalistes d'investigation, qu'aux courages des victimes qui osent témoigner. C'est ainsi que pendant deux heures, le réalisateur laisse parler le sujet, les faits et l’enquête avec sobriété. Peu à peu le dossier s'étoffe, l'affaire prend plus de poids, les pressions externes se font de plus en plus pressantes et tout le système est enfin dévoilé ! La fin du film est un véritable coup de poing ainsi qu'un beau moment d'émotion , preuve si il en est que c'est un film nécessaire ! Pour ne pas oublier, pour ne pas se taire et surtout pour que cela ne se reproduise plus …

C'est un film d'une belle facture qui méritait cependant d’être encore meilleur et cela me fait mal de le dire ! Car « Spotlight » de Tom McCarthy est pétri de bonnes intentions que malheureusement il n'atteint jamais. Malgré tout le sérieux du scénario, le réalisateur ne transcende hélas à aucun moment son sujet, ce qui n'est pas mal en un sens, mais à trop jouer la carte de la sobriété il en oublie de lui donner « vie » et de rendre cela passionnant. Rythmiquement le film s'en ressent, c'est très plat, de plus McCarthy n'ose absolument rien en terme de mise en scène, si ce n'est la fin qu'il gère admirablement bien !

Quant au casting du film, il n'a vraiment rien à se reprocher tant la prestation d'ensemble est bonne. L'équipe Spotlight est composée de Mark Ruffalo, si il en fait parfois un peu trop, il est malgré tout le plus touchant; de Michael Keaton qui est un modèle de droiture et d'obstination; de la talentueuse Rachel McAdams et de Brian d'Arcy James qui sont tout autant impliqués et appliqués dans leurs rôles. On trouve aussi Liev Schreiber qui incarne un rédacteur en chef bienveillant et empathique avec beaucoup d'humilité; John Slattery, très juste dans son interprétation et un Stanley Tucci admirable de bout en bout dans le rôle de l'avocat Matty Carroll !

Imparfait, ceci dit cela reste un film à découvrir ...


2 commentaires:

  1. Pour ma part j'ai énormément aimé ce film certes sobre mais réellement pertinent et d'une grande efficacité, qui ne m'a pas laissée indifférente. J'ai trouvé qu'il y a un respect et en même temps une vérité sur le journalisme tout en respectant les victimes. Le casting est également très bon. En ce qui me concerne, un coup de coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais tant aimé avoir le meme coup de cœur, ceci dit il a de grandes qualités que je lui reconnais volontiers !

      Supprimer

Rechercher dans ce blog