Pour les voyageurs du monde entier, l’éruption du volcan islandais Eyjafjallajökull est un coup dur. Pour Alain et Valérie, c’est une ca...

Eyjafjallajokull

21:02:00 Inglourious Cinéma 10 Comments




Pour les voyageurs du monde entier, l’éruption du volcan islandais Eyjafjallajökull est un coup dur. Pour Alain et Valérie, c’est une catastrophe. Car pour arriver à temps dans le petit village de Grèce où se marie leur fille, ce couple de divorcés, qui se voue l’un l’autre une détestation sans borne, va être amené par la force des choses à prendre la route ensemble.
En 2010 le monde tremblait de peur, des familles s'angoissaient, des compagnies pleuraient devant l'ampleur du désastre car soudain le ciel s'est obscurcit, le soleil a disparu, les oiseaux ce sont envolés dans le mauvais sens, les politiques sont devenu sensés … D'un coup, une neige étrange tomba, une neige grisâtre, c'était de la cendre, épaisse, dense et toxique, on y voyait plus rien et ce nuage bloqua tout le trafic aérien en l'Europe. Le responsable ? Il etait islandais, son nom l'Eyjafjoll sur le glacier Eyjafjallajokull, un petit stratovolcan de rien du tout qui sert de prétexte au film de Alexandre Coffre pour mettre en scène un road-trip en europe avec Dany Boon et Valerie Bonneton …

Alain et Valérie, un couple qui était heureux, qui filait le parfait amour, allant meme jusqu'à faire un bébé, une petite Cécile, bref c'était le paradis … Sauf que ça, c'était avant, car dés le début on a du mal a croire qu'ils étaient ensemble, Alain et Valérie s'ignorent, gommant a ceux qui les croisent l'existence d'un ancien conjoint. Manque de bol ils sont sur l'unique vol qui doit les emmener en Grèce et lors du changement, les vols sont annulés a cause de l'irruption de l'Eyjafjallajokull. C'est donc dans une merde folle que Alain et Valérie se trouvent, mais au lieu de s'entraider, tout les coups seront bons pour pourrir l'autre …

Au final il n'y aura eu que le titre de ce film qui fut une prise de risque, car tout le reste ne dépasse jamais les carcans de la comédie française bon marché, feignante et sans saveur. Malgré tout je misais sur deux choses, sur la qualité intrinsèquement meilleur de valerie Bonneton pour compenser le cachetonnage incessant de Dany Boon et sur le fait que le film est une énième déclinaison du « buddy-movie », j'avais un mince espoir, qui s'est envolé des que Valerie Bonneton a ouvert la bouche et que le prétexte du volcan s'est arrêté après trente minutes de films. Alexandre Coffre n'a rien comprit au principe du « buddy-movie », il a les bases, mais il oublie que cela fonctionne sur un savant équilibre entre les deux antagonistes, ils sont opposés mais cela ne doit pas être deux gros connards en puissances sinon ça ne marche pas !!! Le duo que forme Bonneton/Boon n'est pas complémentaire , l'alchimie ne se crée a aucun moment, pire les insultes incessantes vous sortes du film trop vite... Une faiblesse qui n'est alors jamais rattrapée par les péripéties, qui sont soit inutiles (cf : le crash de la voiture) ou totalement absurdes (cf : le vol d'un avion dans un aéroport), la surenchère ne s’arrête pas la, tant on passe d'un pays à l'autre a la vitesse de l'éclair, sans se préoccuper d'une quelconque unité de temps et de lieu, accentuant les invraisemblances et le coté tape à l’œil de l'ensemble.

Il reste cependant quelques petites choses à sauver, les décors qui sont dans l'ensemble soignés, les paysages donnent une petite touche d'évasion (la seule) bien que le coté carte postale/brochure touristiques soit clichés, pour tout dire j'ai bien cru que Meryl Streep allait débarquer pour chanter du Abba a la fin sur l'ile en Grece. La musique dans son ensemble n'est pas non plus désagréable, elle permet de couvrir parfois les insultes de chacun. Quand au casting, il est symptomatique d'une certaine « comédie française » en roue libre ….

Ne dites pas Eyjafjallajokull, ni le volcan, ne dites rien, évitez le ... 

-----------------------------------------------------------------------------

Sortie de « EYJAFJALLAJOKULL »  en DVD/BLU-RAY le 5 Février 2014

Éditeur : TF1
Édition : Keep Case, PAL, Tous publics
Région : Région 2
Audio : Audiodescription (pour malvoyants) Dolby Digital, Français Dolby Digital 2.0, Français Dolby Digital 5.1
Vidéo Format 16/9 compatible 4/3, Format cinéma respecté 1.85, Format DVD-9, Film en Couleurs

Le DVD: Un dvd a l'image de ce qu'édite TF1 habituellement. Belle habillage, un menu clair, précis et coloré, accompagné d'une musique d'ambiance agréable, seul bémol l'extrait en boucle de Valerie Bonneton qui n'est pas très vendeur. Le film par la suite à un très beau rendu, autant par l'image que par le son. Techniquement c'est le minimum.

Bonus: C'est clairement le point qui fait tache, un pauvre making-of (20 min env) suivi d'un bêtisier basique. Toujours dommage que le contenu soit si pauvre, car le making-off attise la curiosité mais on a rien de plus.

Sortie de « EYJAFJALLAJOKULL »  en DVD/BLU-RAY le 5 Février 2014

-----------------------------------------------------------------------------

10 commentaires:

  1. Sans l'avoir vu, j'ai l'impression d'en connaître déjà tout : c'est dire si ce registre de comédie a été utilisé jusqu'à la corde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout mal fait !!! Et ça fait mal ....

      Supprimer
  2. Le titre est évidemment un coup marketing vu que dans la plupart des cinémas, il y avait des buzzers NRJ Mobile pour te faire dire le titre. Ensuite la bande annonce raconte tout ce qui fait que cela ne te donne même pas envie. En plus avec Dany Boon je sèche. Trop prétentieux, trop médiatisé, trop casse-couille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien hélas la seule chose d'originale. Tu peux t'en passer c'est certain, de plus ils sont en roue libre tout le long

      Supprimer
  3. Ça ne me tente pas des masses. Pas sur que la carrière de Danny Boon se relèvera de si tôt. Les bandes annonces de son Hypercondriaque ne sont guère convaincantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a un certain crédit pourtant et semble savoir ou il va ... SuperCondriaque n'a pas l'air génial si on se fie au premier retour, mais suffit qu'il marche et on en reparlera encore.

      Supprimer
    2. Si c'est comme ses derniers films, ça fera 1 million d'entrées pas plus. Ce qui ne sera pas rentable vu que le film sera trop cher par rapport à ce qu'il propose.

      Supprimer
  4. dommage d’être aussi mauvais publique, c'est pas le meilleur film que j'ai vu, mais j'ai passé un bon moment. C'est facile de dégueuler sur un film.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog