Sutter est un adolescent brillant, drôle, charmant... et très porté sur la boisson. Son quotidien est chamboulé par sa rencontre avec l...

The Spectacular Now

11:08:00 Inglourious Cinéma 4 Comments



Sutter est un adolescent brillant, drôle, charmant... et très porté sur la boisson. Son quotidien est chamboulé par sa rencontre avec la timide Aimee, une jeune femme totalement différente de lui.

The Spectacular Now - 8 Janvier 2014 - Réalisé par James Ponsoldt

2012, 2013 …. Deux années durant, le célèbre festival du film indépendant de Sundance à eu le loisir de découvrir les films de James Ponsoldt, « Smashed » en 2012 et le petit dernier « The Spectacular Now » qui vient d'arriver sur nos écrans, plus d'un an après sa présentation a Sundance. Sa date de sortie tardive, sa présence sur le net avant sa présence chez nous, souvent en vostf et en qualité dvd, ainsi que des exploitants qui ne misent que sur des films leur assurant le plus d'entrées possible, font que ce film a du mal a exister et pose ouvertement le problème des films indépendants et de leurs distributions. sur ce constat légèrement amer mais réalistes, passons au film.

Sutter est un lycéen populaire. Pas le plus beau de la classe, mais certainement celui qui à le plus de bagout et de charme. Il fait donc la fête, énormément, tout en étant avec la plus jolie fille du lycée. Mais un jour tout s'effondre, elle le quitte et lui sombre peu à peu jusqu'à finir sur la pelouse de la jolie Aimee, une lumière au fond du tunnel qui tombe a pic. Sutter se sert d'abord d'elle, mais peu a peu un sentiment amoureux naît, enivrant et déroutant qui va mettre Sutter au pied du mur, au pied de ses responsabilités et de sa vie …

A la fin, on reste assez admiratifs devant le jeu des deux acteurs principaux, James Ponsoldt dirige avec beaucoup de tact ses deux jeunes protagonistes. Deux jeunes qui sont au centre de ce film et Ponsoldt en profite pour explorer les failles d'un jeune homme alcoolique, c'est raconté avec beaucoup de recul, de justesse mais on ne fait que survoler le sujet ainsi que les problèmes relationnels dont souffre Sutter. A la place on assiste a une romance des plus banales, des plus clichés qui n'étonnent jamais ; et c'est assez pénible quand on voit le sujet sous-jacent. Au lieu de prendre sa problématique a bras le corps, on a droit au jeune con qui fait la fête, a la jeune fille niaise et intello, au sempiternel bal de promo ….

Bref une histoire déséquilibrée, bancale qui malgré tout peut compter sur une distribution de qualité . Dans le rôle de Sutter, on trouve le jeune Miles Teller, un acteur que je découvre et qui a déjà une vrai gueule de cinéma, ce rôle de « young adult » lui permet une grande diversité d'émotions, passant du séducteur « très » con à un amoureux attentionné. Sa complice a l'écran, que l'on retrouvera dans « Divergent » très bientôt se nomme Shailene Woodley, jeune actrice au combien talentueuse et qui nous irradie par sa simplicité et sa fraîcheur. Pour les entourer on trouve aussi Brie Larson, déjà vu dans Scott Pilgrim, Mary Elisabeth Winstead, la fille de McClane dans Die Hard 4 mais aussi Kyle Chandler en père alcoolique et dépressif ...

Un teen-movie moins con que la moyenne mais qui n'évite pas les clichés et les poncifs récurrents à ce genre de film.


4 commentaires:

  1. M'a l'air quelque peu vu et revu et un peu marre de tout ces films indés US qui se ressemblent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est du déjà vu, seul qualité indéniable, les interpretes qui sont vraiment bon

      Supprimer
    2. Ouais mais bon ça n'en fait pas une priorité et j'en ai un peu marre de voir un peu tout le temps le même genre de productions indé.

      Supprimer
    3. C'est un peu trop devenu normal aussi "Sundance" ...

      Supprimer

Rechercher dans ce blog