« À l'ouest de l'ouest vivait un type. Un type dont je vais vous conter l'histoire. » Voila comment commence l'une des co...

The Big Lebowski

10:30:00 Inglourious Cinéma 6 Comments

« À l'ouest de l'ouest vivait un type. Un type dont je vais vous conter l'histoire. » Voila comment commence l'une des comédies les plus réussies de ses vingts dernières années ; réalisée et scénarisée par Joel et Ethan Coen et pour l'occasion ils créent le plus mémorable des personnages « The Dude » ….

On a tous quelque chose en nous du Duc, un brin flegmatique, flemmard, mal rasé et qui se fout complètement du regard des autres. Hélas, un jour, un malentendu vient troubler cette quiétude. Agresser, « The Dude » est confondu avec un homonyme, un autre Lebowski. Il décide de laisser l'agression de coté, mais il n'abandonne pas l'idée qu'on lui rembourse son tapis, injustement souillé lors de son agression. Mais avec le recul, je suis sur qu'il aurait gardé son tapis, car il vient de mettre le doigt dans un engrenage fatal ...

De tout les films que j'ai vu des frères Coen, mon préféré est sans hésiter « The Big Lebowski », car partir d'un seul personnage pour en tirer une histoire cohérente, il fallait le faire. La plus brillante des choses ici, c'est le personnage principal, qui à lui seul aurait pu tenir le film, sauf que les Coen sont malins et ils en profitent pour concocter une comédie noire hilarante. Ils articulent autour du Duc, une intrigue ou des personnages, plus dingues, les uns que les autres se mêlent d'une histoire qui ne les regardes pas. Les Coen arrivent ainsi à maintenir l'équilibre entre la comédie, l'humour noir et les divers rebondissements pour qu'a chaque instant, la scène qui suit soit encore plus puissante.

Si tous les personnages sont bons, c'est aussi grâce à leurs interprètes. Jeff Bridges le premier, qui signe une performance de choix avec le « duc », véritable trublion iconique, aussi jovial que flemmard, ses acolytes John Goodman, ex-soldat patriote et Steve Buscemi l'idiot de la bande ; on trouve aussi John Turturro en joueur de Bowling pédophiles, Phillip Seymour Hoffman délicieux en majordome stressé, Tara Reid en mode « escort-girl » ;Julianne Moore absolument sexy et David Huddleston en Lebowski du pauvre assez pathétique …

CULTE !!! Tout simplement .....


THE BIG LEBOWSKI
Réalisé par Joel Coen
Sortie en salle le 22 Avril 1998

Jeff Lebowski, prénommé le Duc, est un paresseux qui passe son temps à boire des coups avec son copain Walter et à jouer au bowling, jeu dont il est fanatique. Un jour deux malfrats le passent à tabac. Il semblerait qu'un certain Jackie Treehorn veuille récupérer une somme d'argent que lui doit la femme de Jeff. Seulement Lebowski n'est pas marié. C'est une méprise, le Lebowski recherché est un millionnaire de Pasadena. Le Duc part alors en quête d'un dédommagement auprès de son richissime homonyme...

6 commentaires:

  1. Enorme !
    Entre parenthèse le Digibook est une merveille.
    http://www.amazon.com/Lebowski-Limited-Edition-Blu-ray-Digital/dp/B0051GOB26

    RépondreSupprimer
  2. Pas plus fan et pourtant c'est un des meilleurs Coen. C'est dire si je n'aime pas ces réalisateurs.

    RépondreSupprimer
  3. Immensément drôle et, comme toi, c'est devenu mon film préféré des Coen. Le genre de film qu'on se retape en boucle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant ils en ont fait d'autres vraiment bon, mais "The Dude" c'est juste inimitable quoi !!!

      Supprimer

Rechercher dans ce blog