La comédie est un genre au cinéma assez difficile à appréhender, car ce qui fait rire l'un, ne fait pas rire l'autre et c'est...

Les Gamins

08:07:00 Inglourious Cinéma 1 Comments

La comédie est un genre au cinéma assez difficile à appréhender, car ce qui fait rire l'un, ne fait pas rire l'autre et c'est souvent synonyme de déception. On se fait donc un plaisir de tout transposer et d'élever ainsi des comiques au rang d'acteurs, ce qui ne marchent pas forcément à mes yeux et les Gamins en est un exemple flagrant …

Le film commence alors très mal pour moi, car en même pas quelques minutes, j'entends Thomas (Max Boublil) chanter une chanson vraiment atroce. Bref la pauvre Lola qui n'avait pas du régler son appareil auditif tombe amoureuse de Thomas et PAM !!! C'est le début de la love story. Un jour ils passent à la vitesse supérieure, fort d'un gag digne d'une caméra cachée, il demande Lola en mariage après lui avoir dit « on va voir tes parents ». Une situation qu'ils semblent bien vivre, un moindre mal quand Lola s'aperçoit que son père fait sa crise d'adolescence à retard. Une situation qui va dégénérer, car si il se contentait de glander sur le sofa, tout irait bien sauf qu'il entraîne Thomas dans son délire et que tout les deux vont presque tout perdre, car une comédie française sans happy end pompeux n'en ai pas vraiment une.

Comme vous l'avez compris, je n'ai vraiment pas aimer et ce n'est pas faute d'avoir essayé, de passer sur manque total de sympathie pour Boublil ….

Tout d'abord acheter vous de l'humour et un scénariste, bon principalement un scénariste car le sujet de fond est totalement survolé, la peur de s'engager, la volonté de vivre ses reves ou encore la crise de la quarantaine. Tout ces sujets pouvait donner matière à réfléchir et entendre le réalisateur qui est aussi co-scénariste avec Max Boublil revendiquer l'influence d'écriture à la Judd Apatow, je me marre !!! Car je n'ai rigolé que « 3 » fois et que la lourdeur d'écriture casse toute les situations comiques, il n'y a aucune finesse, les vannes sur Bruel ont failli me faire casser ma TV ; aucune surprise et les seules fois ou ça marche c'est quand les situations virent à l'absurde totale. Je ne parle même des personnages secondaires qui sont juste d'atroces caricatures. Toutefois je reconnais que le film est visuellement soigné.

Un constat un peu léger pour un film qui ne tient jamais ses promesses. Hélas les acteurs ne sont pas terribles non plus, si on peut louer la complicité entre Max Boublil et Alain Chabat, il en est pas de même une fois séparés à l'écran, devenant tour à tour le boulet de l'histoire, hélas si Alain Chabat s'en sort, Max Boublil n'est pas un acteur !!! Par contre j'ai apprécié les rôles féminins, Mélanie Bernier et Sandrine Kiberlain rayonnent de bonne humeur et font bonne figure.

Décevant !!!

LES GAMINS
Réalisé par Anthony Marciano
Sortie en salle le 17 Avril 2013

Tout juste fiancé, Thomas rencontre son futur beau-père Gilbert, marié depuis 30 ans à Suzanne. Gilbert, désabusé, est convaincu d’être passé à côté de sa vie à cause de son couple. Il dissuade Thomas d’épouser sa fille Lola et le pousse à tout plaquer à ses côtés. Ils se lancent alors dans une nouvelle vie de gamins pleine de péripéties, persuadés que la liberté est ailleurs. Mais à quel prix retrouve t-on ses rêves d’ado ?... 

1 commentaire:

Rechercher dans ce blog