Man of Steel

by - juin 27, 2013



Si Superman reste et restera l'un des supers-héros que l'on connaît le plus, c'est pour moi certainement celui qui me fait le moins vibrer. Loin d’être insensible à son charisme, ce sont souvent les dessins animés et autre séries TV qui m'ont attiré, cependant les films, de Richard Donner à Bryan Singer m'ont toujours laisser de marbre et celui-ci malgré une promotion assez folle ne m'emballait pas totalement.

Alors que la Marvel se gave !!! Qu'ils doivent pouvoir nager dans un océan de billet, leur concurrent de la DC galère un tout petit peu a développer le panel de supers-héros qu'il possède. Hormis les Batman de Christopher Nolan, rien de bon n'avais alors été fait, ce qui permis malgré tout à un film comme Man of Steel de voir le jour. Et rien de tel que le duo David S.Goyer/Christopher Nolan, le premier au scénario et l'autre à la production ainsi que Mister « 300 » Zack Snyder à la réalisation. David S.Goyer planche alors sur un Superman plus « réel », plus en phase avec le monde moderne sans délaisser le support original.

Et la recette marche malgré quelques ratés, le début du film m'a clairement surpris, on commence sur la planète Krypton, Jor-El est très préoccupé sur l'état de leur planète mais le conseil kryptonniens ne veux rien entendre !!! C'est alors que Zod tente un coup d'état, dans la clameur du combat Jor-El en profite pour chaparder le codex de Krypton et l'encoder dans son fils récemment née Kal-El qu'il envoie sur terre avant la destruction de Krypton. Par la suite après une introduction explosive, on assiste au parcours initiatique de Clark Kent, en quête de son identité, on apprends par des flashbacks des épisodes clé de son enfance, ce tiraillement entre pouvoir et devoir si particulier. Puis vint le retour de Zod et la confrontation avec Kal-El.

Je vais commencer par ce que je n'ai pas aimer, tout d'abord et cela devient rédhibitoire avec Hans Zimmer, sa composition tout aussi épique soit elle, n'est que martèlement de bruit sourd, de basse et tout cela se répète ostensiblement, ce qui m'a vraiment agacer par moment … Cette gène étant déjà présent dans certains des films récents sur lequel il a pus composer, cependant quelques morceaux sont audibles et intéressant. Ensuite l'histoire est un peu déséquilibré, on voit bien le découpage et la fin pleine de destructions et de morts semble démesuré en comparaison avec le reste du film, mais tout mettre comme ça d'un coup donne cette sensation de lâcher obligatoirement l'action !!!

Mais tout est rattrapé largement par l'ensemble du film, d'une part totalement cohérent, moderne et sombre. Le développement de Kal-El/Clark Kent est des plus réussis, il est fait de flashbacks qui nous amènent vers un Clark de plus en plus grand, qui maîtrise ses pouvoirs et qui se fait inculquer des valeurs profondément humaine par ses parents (Kevin Costner, Diane Lane) , ce qui fait échos avec les désirs de Jor-El (Russell Crowe) et cela rend Superman beaucoup plus attachant …

De plus Snyder adopte un point de vue clairement anti-fachiste, Krypton n'étant qu'une société dictatoriale (cf : Zod qui parle d'un génocide), où l’intérêt de la nation prédomine et Kal-El se place au milieu, comme un rempart mais aussi comme une passerelle entre les deux mondes … Si le développement est son point fort et le plus surprenant, on ne peut oublier la partie castagne !!! Et dans ce style là, Snyder sait y faire et concocte une dernière heure haute en couleur, entre des combats de kryptoniens dragon ball zesque !!! Une machine de terra-formations énormes et destructrices puis ce dernier combat, intense, douloureux, épique et triste … L'ensemble au final est assez réussis, profondément humain et intense émotionnellement.

Quand au casting, je trouve que c'est un sans faute, honnêtement chaque acteurs m'a paru à son aise et à sa place, cependant certains personnages sont trop peu présent à l'écran (Les Kent par exemple). Première bonne surprise en la personne de Henry Cavill que je n'avais jamais vu à l'écran, il se révèle être un excellent Superman, discret, fort et fragile à la fois, une vrai montagne au regard d'acier ; sa Némésis, son copain délinquant de Krypton, le général Zod est joué par Michael Shannon, toujours aussi bon et charismatique pour ce personnage vraiment complexe et plein d'aspérité. On a aussi un beau duel de Papa, deux anciens Robin, Russell Crowe d'un coté et Kevin Costner de l'autre, le premier à plus de présence à l'écran et apporte un regard nouveau sur Krypton, leurs mœurs et aussi sur ce qu'il veut pour son fils et même dans ce rôle secondaire Russell Crowe crève l'écran, vivant au début où encore dans la mémoire d'un ordinateur il guideras son fils !!! Tandis que Kevin Costner lui apprendra à être humain et il lui montrera les limites de ses pouvoirs dans une séquence déchirante. Dans un autre rôle, on trouve Laurence Fishburne en Perry White, rédacteur aussi pugnace qu'attachant. Coté féminin, on a aussi de bonnes actrices, Diane Lane est vraiment touchante dans le rôle de Martha, dommage de ne pas la voir plus, ensuite celle qui me réjouit c'est enfin Lois Lane joué par la brillante Amy Adams, elle est tellement loin de la gourgandine que l'on nous a toujours servis, qui ne reconnaissait jamais Superman, elle se révèle futé, intelligente et aventureuse, bref une Lois mille fois réussis ; tandis que chez les Kryptonniennes on trouves Ayelet Zurer en Lara Lor-Van ; Antje Traue joue Faora, une soldat sans foi ni loi ; ainsi que des seconds, seconds rôle très télévisuel comme Michael Kelly, Christopher Meloni où encore Richard Schiff.

Je n'attendais rien de particulier de ce film, pourtant Zack Snyder réussit un Superman de haute volée, plus moderne, plus posé et plus profond ... 
Porté par des interprètes talentueux ...
Cependant des ratés dans le récit empêche ce film d’être une totale réussite.

Malgré toutes ces qualités, Man Of Steel ne m'a pas passionnés et Superman reste toujours le super-héros qui me laisse de marbre.


MAN OF STEEL
Réalisé par Zack Snyder
Sortie en salle le 19 Juin 2013

Un petit garçon découvre qu'il possède des pouvoirs surnaturels et qu'il n'est pas né sur Terre. Plus tard, il s'engage dans un périple afin de comprendre d'où il vient et pourquoi il a été envoyé sur notre planète. Mais il devra devenir un héros s'il veut sauver le monde de la destruction totale et incarner l'espoir pour toute l'humanité.


You May Also Like

10 commentaires

  1. Enfin un film sur Superman. En dehors de ces zooms-dezooms particulièrement casse-couille, le film est une grande réussite et réussi à faire aimer Clark Kent. Il était temps en six films!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attend quand meme de voir la suite ...
      Ceci c'est pas mal, par contre le film n'a pas toujours réussis a me faire aimer Superman

      Supprimer
    2. Moi si et pourtant tu connais mon avis vis à vis d'une saga pour le moins lamentable d'une certaine manière. Sans compter le final qui fait un pied de nez merveilleux à un cliché gros comme une montagne. Il était temps que l'hypocrisie s'arrête.

      Supprimer
  2. Résultat très bof, je te rejoins sur pas mal de point (le déséquilibre, la musique assourdissante de Hans Zimmer) mais par contre, j'ai trouvé les personnages pas assez creusé (Jonathan Kent est relayé à un simple petit ressort dramatique sans importance) et des acteurs pas tous très bon (Laurence Fishburne en fait le minimum tout comme Crowe). Reste l'action et quelques belles scènes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton avis est mitigé et cela montre bien l'opinion d'ensemble ...
      Mais j'avoue que certain personnages auraient mérités meilleur sort

      Supprimer
  3. je rejoins ta critique sur la médiocrité de Superman et pour moi ce film est un grand ennuyé !

    RépondreSupprimer
  4. 100% ok avec toi... C'est donc un très bon film malgré que moi non plus je n'accroche pas à ce personnage... 3/4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis content de ne pas être seul dans ce cas :p

      Un film vraiment intéressant

      Supprimer

Rechercher dans ce blog

@inglouriouscine