MALVEILLANCE Réalisé par Jaume Balaguero Sortie en salle le 28 Décembre 2011 Synopsis: César est un gardien d’immeuble ...

Malveillance

16:58:00 Inglourious Cinéma 4 Comments






MALVEILLANCE

Réalisé par Jaume Balaguero
Sortie en salle le 28 Décembre 2011

Synopsis:

César est un gardien d’immeuble toujours disponible, efficace et discret. Disponible pour s’immiscer dans la vie des habitants jusqu’à les connaître par cœur ; discret quand il emploie ses nuits à détruire leur bonheur ; efficace quand il s’acharne jusqu’à l’obsession sur Clara, une jeune femme insouciante et heureuse…






Critique:

« Malveillance » ou la « Mientras Duermes » (Littéralement pendant que tu dors) prouve que du duo de [Rec] c'est Jaume Balaguero qui a le plus de talents, sans faire offense a Paco Plaza, quand il s'emmerde a faire un pseudo préquel, séquel a l'humour douteux mais drôle, on a de son coté sans faire trop de bruit Jaume Balaguero qui nous balance une petite bombe d'Espagne avec un Luis Tosar flippant en gardien d'immeuble, d'ailleurs si vous en un avez méfier vous en, je me méfie déjà du miens … Tour commence avec le monologue assez inquiétant d'une personne qui ne sais pas aimer, ni être aimer et cela le ronge. Cette personne ces César gardiens d'immeuble, agréable, serviable, toujours prêt pour aider même si les résidents lui crachent presque ou tous a la tronche, sauf Clara, une jeune femme, belle, dynamique, au sourire étincelant, mais en fait il ne le supporte pas, son bonheur le ronge et il vas tout faire pour lui soutirer son sourire, se cachant sous son lit, la droguant, l'harcelant par courrier, par téléphone, des pratiques de plus en plus extrêmes, qui passe inaperçu, jusqu'au final glaçant d'effrois devant tant de perversité. C'est vraiment une bonne surprises que Jaume Balaguero filme ici, habitué d'ailleurs a ce genre d'espace clôt qu'est un immeuble, il s'approprie a merveille ce scénario d'Albert Marini, basé sur des peurs intimes, infondés que l'on a quand on est plus jeune, peur de qui se trouve sous le lit, ou juste derrière notre porte, la peur du noir, tout ceci on le retrouve dans la réalisation de ce film, Balaguero joue sur la lumière, la caméra a la 1er personne pour que l'on prennes sa place; puis de ce fait même Balaguero l'interprètes comme un conte de fée cruel pour adultes, car effectivement sa l'ait, autour de ce sociopathe de César, manipulant a sa guise le monde autour de lui, ne relâchant sa rage que rarement, préférant les moyens détourné pour nuire, l'angoisse vas crescendo, la tension ne nous quitte pas puis le climax de fin déglingue tout, le méchant n'est pas arrêter, il a réussis sont œuvre et semble prêt a recommencer. Pour finir un grand bravo a ce castings Luis Tosar incarne a merveille ce gardien, psychopathe, manipulateur, pervers, malsain que sa en ait effrayants; Marta Etura actrice espagnole que je ne connaissais pas, tout le temps dans l'innocence qui ne comprends jamais rien, son état se dégradant au fil du temps jusqu'à perdre pieds; l'étonnant petite Iris Almeida, gamine insolente, méchante et impertinente qui tient tête au grand méchant, qui comprends qui est le gardien.


Un thriller angoissant, prenant et bien interprété ...

4 commentaires:

  1. Pas un film d'horreur basique mais un thriller intelligent ; la solitude n'est pas l'apanage du concierge mais celui de tous. Luis Tosar est une fois de plus génial. Ca fait froid dans le dos pour un des meilleurs thriller 2011... 3/4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Louis Tosar est excellent, franchement il m'a bien fait angoisser, puis la fin franchement quelle claque, je te rejoins sur ce que tu dis l'un des meilleurs thriller de 2011

      Supprimer
  2. Bien envie de le voir celui-là, tiens.

    Dis-moi Fred, le titre VO, Mientras Duermes, ça a pas un rapport avec Rec ? C'est pas le titre de l'émission tv de la présentatrice du 1 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le recommande vivement

      Quand au titre effectivement, je n'avais pas fait le rapprochement étant donné le titre en VF qui peut s'en douté, mais oui le clin d'oeil ne dois pas etre pour rien

      Supprimer

Rechercher dans ce blog