THERE WILL BE BLOOD Réalisé par Paul Thomas Anderson Sortie en salle le 27 Février 2008 Synopsis: Lorsque Daniel Plainview entend p...

There Will Be Blood

11:46:00 Inglourious Cinéma 24 Comments


THERE WILL BE BLOOD
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Sortie en salle le 27 Février 2008

Synopsis:

Lorsque Daniel Plainview entend parler d'une petite ville de Californie où l'on dit qu'un océan de pétrole coulerait littéralement du sol, il décide d'aller tenter sa chance et part avec son fils H.W. à Little Boston. Dans cet endroit perdu où chacun lutte pour survivre et où l'unique distraction est l'église animée par le charismatique prêtre Eli Sunday, Plainview et son fils voient le sort leur sourire. Même si le pétrole comble leurs attentes et fait leur fortune, plus rien ne sera comme avant : les tensions s'intensifient, les conflits éclatent et les valeurs humaines comme l'amour, l'espoir, le sens de la communauté, les croyances, l'ambition et même les liens entre père et fils sont mis en péril par la corruption, la trahison... Et le pétrole.


Critique:

C'est le premier film que je voie qui a été réalisé par Paul Thomas Anderson a ne pas confondre avec le monsieur qui a fait Resident Evil alias Paul W.S. Anderson, car il y a une grosse différence de style. Le film est tiré du livre Pétrole (Oil) écris en 1927 par Upton Sinclair, a vu de nez le film ne me plaisait pas, ce n'avait pas vraiment l'air sensationnel mais j'ai entendu beaucoup d'avis positif dessus qui m'ont pousser a croire le contraire; le début du film est bluffant, il n'y a presque aucune parole pendant un quart d'heure, c'est une introduction particulièrement réussi ou on voit Daniel Plainview a ces tout débuts de son futur métier de Pétrolier, tant par la musique que par le rendu des décors avec des teintes très claires complètement désaturé ou le pétrole y ressort tel du sang d'une blessure, d'ailleurs on sent une certaines retenues dans la violence jusqu'à la fin. La ou Paul Thomas Anderson excelle pour moi c'est dans la direction de ces acteurs, j'ai vu peu de film ou Daniel Day-Lewis joue, mais putain que je l'adore, il joue terriblement bien toujours très investie dans ces rôles en plus il a matière avec ce personnage, très ambigu, manipulateur et prétentieux; Paul Dano qui joue un prédicateur aussi peu fréquentable que Daniel Plainview, tout aussi dangereux profitant de la crédulité des gens dans une communauté corrompu par l'exploitation du pétrole, il est très très bon comme acteur. C'est aussi un film suffisamment bien fait pour t'interroger, on parle d'église, de famille, de pouvoir et d'argent et surtout de gens au caractère fort et manipulateur, du pouvoir que peut avoir l'église et l'argent sur l'homme et la famille.

Un film sensationnel !!!! 

24 commentaires:

  1. Bon souvenir mais faut que je le revois au plus vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus que bon le souvenir pour ma part

      Supprimer
    2. Perso je continue d'admirer Magnolia, probablement un des plus grands films choral qui existent. Tu prends un fil conducteur et tu vois tout le reste qui en découle: les adultères, la femme frustrée, l'ancien joueur devenu has been pendant que le gamin qui lui sert de potentiel successeur est en train de se pisser dessus à force de pression... Et puis Cruise en gourou machiste quelle éclate!

      Supprimer
    3. Il est parfois trouvable en soldes sinon il y a le BR. Moi faudrait que je vois Boogie nights et Punch Drunk love.

      Supprimer
    4. Ouai enfin on verra je n'ai déja plus beaucoup de place pour les ranger les DVD

      Supprimer
    5. Moi je fais un peu de déplacement de temps en temps. Rien qu'hier j'ai enlevé une paire de navets des étagères pour les mettre sous mon bureau.

      Supprimer
    6. Ah non, moi je garde tout, les navets c'est bon parfois :D

      Supprimer
    7. Moi je les ai bien dégagé. Un bon petit coin navets en tous genres avec du Je suis une légende, du Madagascar 2 ou encore Michel Vaillant!

      Supprimer
    8. J'imagine bien dans un coin avec l'étiquette navet brocardé sur la boite

      Supprimer
    9. J'y ai songé franchement!lol Genre "le coin nanar". Par contre j'ai gardé Commando sur les étagères.

      Supprimer
    10. Je m'en douté, de plus un bon Nanar comme Commando cela ne se mets pas de coté

      Supprimer
  2. Un faux chef d'oeuvre, rien de renversant. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un anticonformiste, j'aime bien sa ;)Ravis de te voir commenter cette chronique

      Supprimer
  3. sensationnel exactement, pour moi la perfection même, dans le TOP 3 des années 2000... 4/4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ... Un film qui m'a diablement surpris, puis quelle interpretations

      Supprimer
  4. Magnifique, une superbe exploration des origines de l'Amérique moderne. Comme toi, le jeu de Day Lewis me transporte. C'est vraiment un p***** d'acteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair, autant il me tarde the Master, autant j'ai envie de revoir Day-Lewis dans Lincoln

      Supprimer
  5. Grand, très grand film. Vivement The Master !

    RépondreSupprimer
  6. Un chef-d'oeuvre, je l'ai revu il y a deux semaines et mon souvenir de la vision au ciné ne s'est pas du tout estompé. Une interprétation parfaite, de grands moments de pur cinéma dans le sens premier du terme - raconter par l'image plus que par la parole. J'attends avec impatience The Master aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas grand chose a rajouter, c'est une immense réussite qui vous prends des le début

      Supprimer

Rechercher dans ce blog