PREDATORS Réalisé par Nimrod Antal Sortie en salle le 14 Juillet 2010 Synopsis: Royce, un mercenaire, se retrouve obligé de men...

Predators

14:13:00 Inglourious Cinéma 16 Comments





PREDATORS
Réalisé par Nimrod Antal
Sortie en salle le 14 Juillet 2010

Synopsis:

Royce, un mercenaire, se retrouve obligé de mener un groupe de combattants d’élite sur une planète étrangère. Ils vont vite comprendre qu’ils ont été rassemblés pour servir de gibier. A une exception près, tous sont des tueurs implacables – des mercenaires, des yakuzas, des condamnés, des membres d’escadrons de la mort ; des « prédateurs » humains qui sont à présent systématiquement traqués et éliminés par une nouvelle génération de Predators extraterrestres. Voici l’affrontement sans pitié de tueurs absolus…



Critique:

Mon seul attrait pour les Predators viennent des deux volumes complètement débile de Aliens vs Prédators, c'est a dire pas grand chose, mais je trouvais sympa ces sale bête a dreadlocks qui taper de l'alien. Donc pour cet opus qui ce veux être la digne suite de Predators 2 on retrouve Nimrod Antal a la réalisation et Robert Rodriguez a la production.

Pour juger et désigné ce film comme étant une bonne suite on repassera, faute a un scénario quasi-inexistant et tenant sur un timbre poste, on a la planète des Predators, les 8 joyeux participants, les Predators, le meilleur survivra enfin si il survit. A peu de chose près ce ressemble a un survival Koh Lanta, car au final on a aucun enjeu, aucune problématique réellement soulevé, huit personnage inégalement traité, ce qui laisse place au milieux de tout sa a de jolie empoignades entre humains et Predators.

Le réalisateur a beaucoup de bonne idées, mais Nimrod Antal semble péché par gourmandises, beaucoup de chose abordés mais pas bien traités, la jungle éléments essentiel ne semble pas assez oppressantes et lugubres, les moments d'action ne sont pas toujours très long, surement freiné par un budget qui ne lui a pas permis toute les excentricité promise qui se voit avec certain sfx très visible; le pire reste l'histoire qui te donne un os a rongé te laissant dans le flou jusqu'à la fin, c'est pas catastrophique, mais l'ensemble est trop brouillon puis il ne tient pas la comparaison une seule seconde avec son illustre ainé

Le castings est alléchant, mais sonne creux tellement qu'ils sont si peu exploité pour la plupart; Adrien Brody tient le haut de l'affiche avec une certaine décontraction lui qui n'est pas un habitué a ces rôles d'actionners bodybuildés; Alice Braga est son alter-ego féminin avec force, Laurence Fishburne est un survivant qui se cache complètement schizophrène, son rôle aurait gagné a être approfondi; Danny Trejo est la mais il semble juste faire de la figuration, Topher Grace le faux médecin psychopathe, Walton Goggins sert a rien, Mahershalalhashbaz Ali joue aussi plutôt bien, Oleg Taktarov le big guy russe dans toute sa splendeur, puis Louiz Ozawa Changchien qui nous gratifie d'un court combat au sabre; les Predators son joué par Derek Mears, Carey Jones et Brian Steele.

Sans etre extraordinaire ce film m'a divertis, mais il est loin de faire oublié son prédécesseur et  devra bosser dur pour gommer ces défauts et espérer mieux faire 

16 commentaires:

  1. Tout à fait d'accord, ça casse pas des briques mais ça reste divertissant. En tout cas carrément mieux qu'un Alien VS Predator.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le seul interet que j'y ai trouvé, mais je regrette de l'avoir vu au cinéma quand meme

      Supprimer
  2. Un gros navet! Tout dans la gueule, rien dans le slip! Il n'y aucun scénar, c'est un vulgaire remake du premier chez les Predators, ces derniers sont invisibles les trois quarts du temps par rapport à une bande de criminels clichés (le violeur, le MOSSAD, le tireur d'élite, le sérial killer, le mexicain timbré, le russe au minigun! Yeah welcome to the Predatorland!), Fishburne cabotinne dans un rôle dont on nous avait bien caché la bêtise dans les bande-annonces, des soi-disantes innovations au niveau des créatures qui durent quelques secondes... Une véritable arnaque. Mieux shooté qu'un AVP (en même temps avec un manche comme Anderson et des mecs dans le noir comme les Strause pas dur), mais niveau idées on est vraiment au même niveau. Autant revoir les deux premiers non seulement meilleur mais qui ne nous prenaient pas pour des cons sur la marchandise. Merci aussi à Robert Rodriguez pour cette merveilleuse phrase made in Hollywood durant la promo: "on en a pas trop mis dans celui-ci pour en réserver pour la suite!" Sauf qu'on est pas prêt de la voir la suite justement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'écrit tout sa pour un film aussi creux :D Bref moi j'y étais allé sans pression, j'avais déliré sur Alien Vs Prédator, c'est bete a rasta m'avait bien plus, mais ici il ny'a pas ggrand chose a se mettre sous la dent

      Supprimer
    2. Et oui tu sais bien que j'adore dézingué du navet! C'est bon pour la santé! Moi justement avec un mec comme Rodriguez au scénar je m'attendais à autre chose qu'à ce vulgaire ressucé. Tout le monde critique le 2 mais en attendant il se démarquait du premier. Là non.

      Supprimer
    3. La c'est trop demandé, j'aime bien Rodriguez pour sa capacité a divertir, mais ce n'est pas le roi des scénarios

      Supprimer
    4. Oui mais ses films sont souvent ingénieux au niveau de la mise en scène et ça c'est dans le scénar. Ensuite je ne veux pas dire mais ses premiers films sont franchement meilleurs que ceux de l'an 2000. Même au niveau des dialogues, ce Predators tourne à vide.

      Supprimer
    5. Oui rodriguez a de bonne idées c'est clair, j'aime beaucoup El Mariachi/Desperados, Une Nuit en enfer, Sin City et Planete Terreur

      Supprimer
    6. C'est ses meilleurs mais je rajouterais bien The Faculty, commande et pur plaisir coupable mais redoutable dans son genre. Le problème c'est que depuis le début des années 2000 et donc qu'il a commencé à cotoyer un peu trop les gros studios et faire des films pour gamins qu'il a un peu vendu son âme au diable. Il me fait penser un peu à Tim Burton...

      Supprimer
    7. Le seul que je n'ai pas vu de lui MDR !!! Ensuite ces films pour enfants sont pas terribles bien qu'a l'époque le premier Spy Kids était intéressant, mais après pffff, ensuite si j'ai bien aimé Machete, sa meilleure période est derriere lui

      Supprimer
    8. Machette est surtout un vrai pétard mouillé si l'on prend en compte son casting. Sans compter qu'il est bien inférieur à la bande annonce grindhouse. Quant à Spy kids pas vu le premier mais le 2 et surtout le 3 oh purée! Rien que Stallone qui se prend pour les guignols de l'info...

      Supprimer
    9. J'avais bien aimé au cinéma, d'ailleurs j'ai meme le DVD, mais je ne l'ai jamais revu pour l'instant, en espèrent que le second sois mieux

      Supprimer
  3. Une déception... Rodriguez nous a offert des délires plus efficace que ce film d'une étonnante platitude. Adrien Brody s'en sort bien. Les predators perdent de leur attrait à faire peur notamment à cause du choix stupide du traitre qui humanise la bestiole... 1/4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben Rodriguez oui mais c'est Antal a la réalisation et il se révele peu efficace, offrant un film assez plat en fait

      Supprimer
  4. Rodriguez a été aussi à la réal + sa position à la prod notamment il est en première ligne dans la responsabilité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne dis pas le contraire, mais je trouve cela facile d'oublié Antal

      Supprimer

Rechercher dans ce blog