GRAN TORINO Réalisé par Clint Eastwood Sortie en salle le 25 Février 2009 Synopsis: Walt Kowalski est un ancien de la guerre de Coré...

Gran Torino

10:30:00 Inglourious Cinéma 10 Comments




GRAN TORINO
Réalisé par Clint Eastwood
Sortie en salle le 25 Février 2009
Synopsis:

Walt Kowalski est un ancien de la guerre de Corée, un homme inflexible, amer et pétri de préjugés surannés. Après des années de travail à la chaîne, il vit replié sur lui-même, occupant ses journées à bricoler, traînasser et siroter des bières. Avant de mourir, sa femme exprima le voeu qu'il aille à confesse, mais Walt n'a rien à avouer, ni personne à qui parler. Hormis sa chienne Daisy, il ne fait confiance qu'à son M-1, toujours propre, toujours prêt à l'usage... 




Critique:

Clint Eastwood est vraiment un sacré acteur, une légende vivante mais moi je n'ai jamais réellement accroché car avec tout ces western, un genre que je n'apprécie pas, ces films policiers qui ne m'ont jamais attiré, mais par contre cela fait quelque années que j'apprends a aimer le Clint Eastwood réalisateur, avec Million Dollar Baby, Mémoires de nos Pères, Lettres d'Iwo Jima, Invictus et Gran Torino, j'en oublie surement mais ici je l'apprécie en tant qu'acteur et réalisateur.

Walt Kowalski est un ancien de la guerre de Corée, un mec de la vieille époque marqué par l'enfer de la guerre, cet ancêtre vit seul, tout ces voisins sont mort ou presque remplacé par des immigrés asiatiques, latinos ou afro-américains qu'il détestent profondément, ces enfant qu'il considère comme des étrangers et qui ne pensent qu'a l'envoyer dans une maison pour vieux; Walt sortira de sa torpeur en faisant connaissance avec ces voisins asiatiques suite a la tentative de vol de sa voiture, une Gran Torino qu'il chérit plus que tout, même a son age il apprendra a être moins con ...

C'est vraiment un film super intimiste, Clint Eastwood casse la tète a tout ces personnages au travers de ce film, ce vieil aigris a la voix éraillé au méthodes super expéditives, aux travers de son amitié pour Tao et d'un final tragique il se réconcilie avec lui même, c'est un film calme et posée, il prône la tolérance entre les peuples, un film réellement poignant. Il y a le Clint acteur, Clint Eastwood semble égal a lui même, irascible, teigneux, une tète vraiment inimitable et un talent hors pair, Bee Vang qui joue Tao est plutot agréable a voir, Ahney Her joue Sue qui donne bien la réplique a Clint Eastwood ...

Une pépite je vous dis, une petite pépite ....

10 commentaires:

  1. Le dernier Eastwood de réellement grandiose, ses derniers étant décevants. Néanmoins pas le meilleur du grand Clint comme dit par un grand nombre de spectateur. Une sorte de retraite anticipée un vestige de Dirty Harry sans le flingue mais avec le fusil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est derniers mon plus, gros coups de coeur pour Invictus pour ma part, sinon Gran Torino est vraiment bon, c'est poignant, émouvant

      Supprimer
    2. Perso pas trop convaincu par Invictus qui verse un peu trop dans le pathos. Par contre, Hereafter ne me dis pas que tu as aimé?

      Supprimer
    3. Hereafter je ne l'ai pas vu, mais bon l'unanimité négative qu'il a eu m'en dissuade fortement, Invictus c'est plus qu'un film, c'est une invitation a l'ouverture d'esprit, a la tolérance ...

      Supprimer
    4. Ah j'ai eu peur sur le coup! Même avec le message sur la tolérance, pas vraiment emballé par Invictus. Le film aurait eu davantage de réussite s'il s'était bien concentré sur la politique plus que sur le mondial.

      Supprimer
    5. C'est un évènement qui fut hautement symbolique dans la vie de Mandela, peut etre un mondial trop politisé

      Supprimer
    6. Bah justement j'aurais préféré que le film soit plus politisé sur la personnalité de Mandela et notamment sa psychologie. J'ai un peu l'impression qu'Eastwood a fait le film à la va vite.

      Supprimer
    7. Je ne trouve pas au contraire que la personnalité de Mandela est était baclé, le film représente dans l'ensemble assez bien ce qu'il est, ce qu'il a pus faire et sa mentalité, hélas ce n'etait pas non plus un magicien, car beaucoup d'inégalité persiste en Afrique du Sud

      Supprimer
  2. J'ai versé ma larme à la fin. Superbe film en effet bien qu'il repose sur une recette connue.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog