LES BRONZES 3 Réalisé par Patrice Leconte Sortie en salle le 1 Février 2006 Synopsis:  Après le Club Med et le ski, ils n'ont...

Les Bronzés 3 amis pour la vie

16:12:00 Inglourious Cinéma 12 Comments



LES BRONZES 3
Réalisé par Patrice Leconte
Sortie en salle le 1 Février 2006

Synopsis:

 Après le Club Med et le ski, ils n'ont cessé de se voir, de se perdre de vue, de se retrouver, de se reperdre, de se revoir pour des semaines de vacances volées à une vie civile assommante. Depuis quelques années, ils se retrouvent chaque été, pour une semaine, au Prunus Resort, hôtel de luxe et de bord de mer, dont Popeye s'occupe plus ou moins bien en tant que gérant, et qui appartient à sa femme, Graziella Lespinasse, héritière d'une des plus grosses fortunes italiennes. Que sont devenus les Bronzés 27 ans après ? Réponse hâtive : les mêmes, en pire.



Critique:

Si c'est un bien un film auquel il manque de l'éclat, c'est bien ce troisième volets et pourtant la petite troupe du « Splendid » n'en manquait pas quand les deux premiers bronzé sont sorties, les deux a presque un an d'intervalles, reprenant avec brio et succès ce qu'ils avaient déjà transmis sur la scène du petit café ou ils se produisaient, des films qui avec le temps sont devenus d'immense classique du cinéma français. Donc avec le temps qui filait, on ne penser donc jamais avoir de suite, mais o rage, o désespoir, il y a déjà quelque années qu'ils ont eu la mauvaise idée de recommencer et donc de sortir un troisième opus, on se demande encore pourquoi ? Amour de leur métier ? Certainement, du moins je l'espère car on tomberais bien bas ou par appât du gain et nécessiter de payer les impôts ? Voir encore de la chirurgie esthétique pour certain ??? C'est donc avec perte et fracas que « Les Bronzés 3 » Amis pour la vie débarque en 2006 pour tout casser car il eu énormément de succès, cependant il est raté en long en large et en travers, la belle équipe se ramasse dans une promotion des plus immersive, entêtante, soulante, on les voit partout, a la tv, sur tout les plateaux, Arthur, Drucker et toute les conneries possible et inimaginable accompagné par une chanson de Zucherro, pour enfin nous offrir une parodie de parodie, vingt sept ans c'est clairement du foutage de gueule, on se retrouve avec un Jean-Claude Dus qui se fait appelé Jéçi (JC) avec un blond a faire pâlir d'envie un suédois, une Gigi avec des seins jusqu'au menton, Popeye et le Boulet prêt a lécher les pompes de tout ce qui bouge avec une dégaine de militant de droite et enfin le couple Morin qui s'en sort pas trop mal; des personnages qui n'ont pas évolué, qui se sont auto-caricaturé a l'extrême le faisant déjà passé pour vieilleries avant même qu'il n'est pus sortir en DVD; pourtant j'ai rigolé la première fois, mais ce film c'est comme un chewing gum bas de gamme, plus je mâche moins il a de gouts.

27 ans après, la saga « Les Bronzés » connait un retour des plus désobligeant, ou une idée qui part avec de bonne intentions se transforme en pur produit commercial, bien calibré pour jouer sur la nostalgie et non sur l'intention d'en faire une suite digne de ce nom

12 commentaires:

  1. Une immense bouse avec des acteurs pour le moins lamentables, arrogants (Jugnot aurait même été jusqu'à donner des conseils de réalisation à Leconte, Clavier a imposé Murino) et surpayés; des gags inexistants, un recyclage pénible et un ennui chronique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une bouse vu par 10 millions de personnes ce qui fait quand même très très peur sur la santé mentale des gens :D C'est de l'autocaricature tout le long !!! Un supplice ...

      Supprimer
    2. Dis pas ça j'avais dit une fois "qu'on avait été plus d'11 millions de cons" sur Le cinéma d'Olivier, le Clashdoherty m'avait fait un scandale parce que j'avais osé dire ça! Et je ne dis pas ça pour le faire chier (quoique si je voudrais, j'en ressortirais des bonnes) mais c'était bien le cas.

      Supprimer
    3. Attentions je n'ai traité personne de cons, mais ce que tu me raconte ne m'étonne pas, je n'aimais pas trop Clashdoherty, il avait une façon de prendre les gens de haut qui ne me plaisais pas, après je ne juges que sur c'est commentaires que j'ai pus voir dans l'ancien blog de Alice in Oliver et je ne juge pas la personne derriere l'écran

      Supprimer
    4. Non mais tu parle de santé mentale!lol Perso je l'ai mieux connu que toi et je dois avouer que parfois ouch! Comme tu le dis il avait une manière de faire quand tu n'étais pas de ton avis qui me gonflait particulièrement. J'ai passé de bons moments mais aussi de très mauvais avec lui. Je me souviens particulièrement sa manière de traiter Yodas et Indiana Jones, deux personnes avec aussi je n'étais pas toujours d'accord mais au moins on savait débattre ensemble. Rien que sur Matrix, c'était insulte sur insulte. Au point que je n'ai plus revu Yodas depuis. Et puis il y a aussi le cas de son blog de cinéma. Là aussi c'était du caviar. Olivier lui demande s'il peut se rajouter, l'autre dit oui et deux mois après il l'envoie chier en disant "nous n'avons pas la même direction". On appelle ça prendre les gens pour des cons. Sans compter les blogs qui réapparaissent selon ses envies. Un coup il n'est plus inspiré puis après oui, puis ensuite non... J'ai coupé le cordon à temps! :D

      Supprimer
    5. Je ne dis pas le contraire, je n'ai pas eu envie d'en savoir plus a son sujet, ceci dit tout ce que dit je l'avais suivis sur les différents blogs de chacun, c'était assez déplorable, je suppose que sa a du vous touchez a toi, Olivier et Indiana et Yoda.
      T'est bien ici :D On peut s'engueuler mais on ne s'insulte pas

      Supprimer
    6. Disons que j'ai connu Olivier grâce à lui. Ce qui me gonfle c'est d'avoir perdu de vue deux personnes que j'aimais bien à cause d'un (excuse moi mais bon pour le coup je ne vois pas trop quoi dire) facho. Exactement! Quand on te traite de connard ou qu'on te dit d'aller te suicider parce que tu n'aime pas quelque chose, t'as envie de prendre l'interlocuteur et de lui foutre une bonne torgnole dans la gueule. C'est souvent sur des sites non sécurisés comme Première. Qu'est-ce que je m'étais fendu la poire avec des commentaires de fans ou pas d'Angelina Jolie. J'aurais dû les imprimer car niveau vulgarité, la femme n'en manque vraiment pas (c'était clairement pas des mecs dans la discussion). ça aller du "va te faire enculer sale truie" à "va te pendre!"

      Supprimer
    7. C'est du gachis, car il avait de bon avis aussi, mais quand on ne supporte pas les autres aussi sa peut pas allez loin. Mais bon les gens borné il y en a un paquet, le pire étant peut etre les fans

      Supprimer
    8. Ah c'est clair que sur ses avis il s'avérait que Clash était bon mais pour ce qui est dans la mentalité, valait mieux voir ailleurs.
      Le pire n'est pas ça. Tu peux être fan de l'artiste que tu veux mais tu n'insulte pas celui qui n'a pas ton avis. C'est un profond manque de respect non seulement envers l'artiste concerné (en d'autres termes, ses fans sont des fachos) mais aussi pour eux, car ils paraissent complètement stupides car ils sont publiés.

      Supprimer
    9. Bon allez j'arrete de parlez de clash, je n'aime pas parler des gens qui ne sont pas la

      Supprimer
  2. De toute façon, faire un épisode demandé par les fans n'est jamais bon. Ce troisième volet est vraiment navrant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils auraient mieux fait de balancer des sex tapes, cela aurait été beaucoup plus intéressant que ce film de faignasse

      Supprimer

Rechercher dans ce blog