BLITZ Réalisé par Elliot Lester  Sortie en salle le 22 Juin 2011 Synopsis: À Londres, un tueur en série s’en prend aux policiers...

Blitz

14:29:00 Inglourious Cinéma 0 Comments




BLITZ
Réalisé par Elliot Lester 
Sortie en salle le 22 Juin 2011

Synopsis:

À Londres, un tueur en série s’en prend aux policiers. Que se passe-t-il lorsque ceux qui sont censés protéger deviennent la cible ? Face à un ennemi aussi rusé que pervers, Brant, un flic aux méthodes atypiques, se lance dans l’enquête. Dans un jeu de piste où la justice doit parfois franchir les limites pour combattre le mal, c’est un affrontement absolu qui commence… 

Critique:

Le film Blitz réalisé par Elliott Lester sort tout droit d'un autre cerveau, d'une autre caboche bien pleine aux idées tortueuses en la personne de Ken Bruen l'écrivain, son héros prends l'apparence de Jason Statham prêts a en découdre et a mettre des tatanes !!! Brant est un inspecteurs tout ce qu'il y a de plus atypique, dur au mal, têtu, instable, pugnace, toujours sur le fil, mais qui croit en la justice, a sa justice, un soir de chez lui, il voit trois jeunes entrain de forcé une voiture, il ne fait pas que l'est interpeller, il les tabasse … Mais la tête de Brant est sur tout les tabloids, la presse veut sa tête, son boss en ai pas loin, mais aussi un sérial killer qui se fait appelle Blitz, qui tue les flics qui passe tout en tenant au courant la presse. Porter Nash fraichement muté prends la têtes des opérations ou sa collaboration avec Brant s'annonce explosive.

C'est pas le meilleur film que j'aurai vus de l'année mais je n'ai pas été déçu pour autant, voguant sur le mythe du Justicier, Elliott Lester n'est a proprement parler un réalisateur confirmé, tout d'abord assistant réalisateur, il signe en 2004 dans la boite de production « A Band Apart » la boite de Tarantino, il réalise deux clips du groupe de Jared Leto puis se fait remarquer grâce a son premier long métrage « Love is the Drug ». Pour un réalisateur de clip, on peut s'attendre a quelque chose d'extravagant, rapide mais Elliott Lester fait dans la sobriété, efficace et propre ou il montre un Londres sans concession, un scénario voguant sur le sensationnalisme des médias toujours a la recherche de plus de scoop au travers de crimes impliquant des fortes personnalité clairement le point fort du film, un humour acerbe par un Jason Statham en forme qui contrebalance avec un scénario bancal mais aussi un titre incompréhensible, est ce que je cherche une explication la ou il n'y en a pas ? 

Un casting réussis et savoureux, d'abords Aidan Gillen qui le psychopathe, tarré, insensible a la peur, il campe a merveille ce personnage, dans les actes ainsi que dans ces attitudes, puis voilà le drole de duo avec Paddy Considine qui joue l'homosexuel et Jason Statham le fou furieux de flic au méthode peu conventionnelle et ce qui peut paraître bizarre fonctionne a merveille a l'écran, une alchimie parfaite entre deux caractère opposé, deux physique opposé mais a la morale sensiblement égale, au castings aussi Zawe Ashton, David Morrissey, Mark Rylance ..

Une série B non sans défaut mais efficace porté par un duo inattendu

0 commentaires:

Rechercher dans ce blog