Peter et Zaneta vont se marier dans la vieille maison familiale offerte par le père de la future épouse. Lors de travaux de terrassement ...

Demon

00:42:00 Inglourious Cinéma 0 Comments


Peter et Zaneta vont se marier dans la vieille maison familiale offerte par le père de la future épouse. Lors de travaux de terrassement dans le jardin, Peter exhume un squelette par accident. Cette découverte le hante jusqu’à la cérémonie, où son comportement devient de plus en plus étrange...

Demon – 16 Octobre 2015 (Pologne) - Réalisé par Marcin Wrona

Depuis l'an dernier, j'évite de trop en savoir sur les films qui seront diffusés au festival de Bordeaux (Fifib). Principalement pour me garder la surprise de la découverte intacte mais aussi pour éviter les fausses promesses. Malgré tout je fonde chaque année plus d'espoirs sur les films de genre qui peuvent être sélectionnés. Ce fut le cas avec Demon, un film dit « d'horreur » réalisé par le défunt Marcin Wrona. Peter dit Piotr est un homme plutôt discret qui doit se marier une fois rentré au pays avec la belle Zaneta. Ce polonais exilé à Londres rentre et prend possession de la maison de famille qu'il doit rénover pour vivre avec sa future femme. Sauf que très vite des événements étranges viendront perturber la quiétude de cette vieille demeure, Peter trouvant même en creusant le squelette d'une femme enterrée sur sa propriété; ce qui va énormément le perturber. Il n'en fallait pas plus pour que le mariage se passe dans une atmosphère étrange. Au final sur 1h30 que dure le film c'est finalement l'ennui qui l'emporte aisément, loin devant les frissons promis. La faute pour moi à une histoire qui fait du surplace pendant près d'une heure avant d’accélérer sur la fin dans un acte désespéré de raccrocher les wagons. Un déséquilibre flagrant dans l'écriture qui plombe allègrement le rythme du récit malgré de belles idées. Par exemple le lieu unique de l'histoire, la courte durée en terme d'unité de temps que dure l'histoire ou encore l'évocation de la culture juive en faisant appel au Dibbouk, un esprit malin dans certains cas ou alors démon dans d'autres, leurs points communs étant de prendre possession d'un humain. Presque tout pour livrer un film effrayant, avec du suspense, de la tension et du fond mais il a les défauts de ses qualités. C'est à dire que d'un coté Marcin Wrona réalise un film avec beaucoup d’efficacité, c'est clair, sans trop de jumpscare et bien sur avec un environnement bien réfléchi mais d'un autre coté c'est prévisible ! Des le début les éléments fantastiques et horrifiques sont sans cesse surlignés , le brouillard, la récurrence de la pluie, la maison délabrée et aussi la musique qui désamorce toutes tentatives de tension à l'écran ! Quant au casting, je ne retiendrai que l'acteur principal Itay Tiran, véritable petit caméléon qui donne de sa personne avec beaucoup d'énergie et de conviction, quoiqu'un brin surjoué par moment …. 

C'est dommage qu'un aussi beau concept au départ, soit si fade à l'arrivée ...


0 commentaires:

Rechercher dans ce blog