Au cœur des quartiers pauvres de Jakarta, se trouve une citadelle imprenable dans laquelle se cache le plus dangereux trafiquant du pays...

The Raid

12:55:00 Inglourious Cinéma 6 Comments


Au cœur des quartiers pauvres de Jakarta, se trouve une citadelle imprenable dans laquelle se cache le plus dangereux trafiquant du pays. Une équipe de policiers d’élite est envoyée donner l’assaut lors d’un raid secret mené aux premières lueurs du jour. Mais grâce à ses indics, le baron de la drogue est déjà au courant et a eu amplement le temps de se préparer. A l’instant où le groupe d’intervention pénètre dans l’immeuble, le piège se referme : les portes sont condamnées, l’électricité est coupée et une armée d’hommes surentrainés débarque. Piégés dans cet immeuble étouffant, les policiers vont devoir se battre étage après étage pour avoir une chance de survivre.

The Raid – Gareth Evans – 20 Juin 2012

Quand on me conseille un film, je prend toujours plusieurs avis, non pas que je n'ai pas confiance en la dite personne mais je préfère faire cela pour avoir une idée plus précise de ce a quoi je serai confronté ! C'est comme cela que je choisi ou non certains films et que mes exigences varies !

Tout cela pour dire que j'attendais le film « The Raid » au tournant, car une presse presque unanime et des blogueurs qui me l'ont conseillés, le film de Gareth Evans ne devait pas me décevoir, du moins en théorie …

Rama est une toute jeune recrue des forces spéciales, bien préparée, douée pour tous les genres de combat, il s’apprête a participer à son premier Raid. Une première fois particulière car il y retrouvera un membre de sa famille mais vu ce qui l'attend, ce n'est pas sa priorité. Une fois sur place, le responsable, le Sgt Jaka récapitule leur objectif. Ils doivent déloger au dernier étage d'un immeuble peuplé de criminels, le patron de la pègre locale, c'est clair, net et précis, sauf que rien ne se passera comme prévu …

Gareth Evans livre un film d'action sympathique mais pas inoubliable, plombé par quelques faiblesses scénaristiques et par le manque évident de surprises ! Toutefois, j'apprécie pas mal d'élément !

L'une des premières idées que j'aime, c'est le coté vidéoludique de l'intrigue, a base de « stage », de progression, avec un « boss » final, ce qui un donne un rythme assez convenu mais intéressant, a coté de cela, il y a l'atmosphère du lieu, de ce bâtiment, massif, impressionnant, labyrinthique ou chaque porte est une menace potentielle. Ensuite le personnage principal interprété par Iko Uwais porte le film sur ses épaules et malgré des dialogues peu travaillés, l'acteur dégage une aura et un charisme indéniable. Ce qui nous amène aux combats, ceux pourquoi le film m'intéressait et de ce coté la je n'ai pas été déçu car ils sont inventifs, brutaux, violents et bien chorégraphiés, on peut dire merci a Yayan Ruhian aussi pour son apport dans les combats les plus importants ainsi qu'au « son » qui fait encore plus ressentir la brutalité des échanges …

Malgré tout, le film ne tient pas pour moi ces promesses … Tout d'abord le scénario n'est pas génial, voir carrément basique mais je ne l'accablerai pas, car ce n'est pas spécialement la que je m'attend a un film très bien écrit, toutefois il n'exploite pas à 100% ce qu'il nous promettait, ce qui va de pair avec un manque d'action évident ! Le film ne démarre vraiment qu'au bout de 20 min et le premier combat a main nue (ce que j’attends) au bout de 38 min environ, c'est léger quand on répète a bout de champs « c'est de l'action non-stop » surtout que l'ensemble n'est pas très surprenant, voir même assez téléphoné …


On ne va pas se mentir, c'est un film d'action qui démarque de la masse, notamment par des combats a la violence sans concession et une approche intéressante ! Sauf que le film ne tient pas toutes ces promesses et que si vous avez déjà regarder plus d'un film d'art martiaux asiatiques, le film ne vous surprendra a aucun moment ! 


6 commentaires:

  1. Ah ben non, moi j'en ai vu plusieurs des films d'arts-martiaux qu'ils soient asiatiques ou américains, je peux te dire qu'aucun ne m'a éclaté comme celui-là dans une salle. Le film est un bon huis-clos jouant sur les caricatures avec le chef, le soldat trouble, l'homme de main louche, l'homme de main barbare, le parrain du crime, le haut gradé corrompu... Ce n'est pas plus con qu'un Expendables qui ne tient que sur son casting. Et puis de toutes manières, tu ne regarde pas ces films pour le scénario, sinon tous les grands films d'arts-martiaux sont nuls. Prenons un exemple avec La fureur de vaincre. C'est un film qui dénigre les japonais en les faisant passer pour des tricheurs. Taï chi master? Un énième film qui se croit comique avec une banale histoire d'amis qui prennent des chemins différents. Est-ce que cela les empêche d'être de bons films? Certainement pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi pareil et celui ci ne m'a pas plus impressionné que ça ...
      Et je ne pointe pas plus la faiblesse du scénario qu'un autre film du meme genre, cela serait malhonnête ...
      Mais bon je m'attendais a bien mieux ...
      Pas sur que j'aille voir le second !

      Supprimer
    2. Moi j'ai hâte de voir le second qui a l'air encore plus violent et risque d'avoir un univers ouvert avec infiltration. On ne pourra plus dire "oh c'est un vulgaire huis clos".

      Supprimer
  2. Déçu on dirait. Ben fallait lire mon avis sur mon blog, ça t'aurait préparé à réviser les éloges à la baisse.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog