En l'an 1607, La belle Pocahontas aura-t-elle le pouvoir d'éviter la guerre entre les colons anglais et son peuple, les Powhatan...

Pocahontas

10:00:00 Inglourious Cinéma 2 Comments


En l'an 1607, La belle Pocahontas aura-t-elle le pouvoir d'éviter la guerre entre les colons anglais et son peuple, les Powhatan, et de sauvegarder ainsi ses amours avec le fringant aventurier John Smith, qui accompagne les colons ?

Pocahontas – Mike Gabriel, Eric Goldberg – 22 Novembre 1995

De nos jours, il faut que je me force pour aller voir un dessin animé en salle car je suis certainement un vieux con à mes heures ! Cependant il m'arrive de me laisser tenter ou de regarder encore des dessins animés de chez Disney. Je cite volontairement Disney parce que c'est avec les leurs que j'ai grandi et malgré toute la sympathie que j'ai pour Pixar ou encore les Studios Ghibli, je reste émerveiller devant ce qu'a pu faire Disney à une époque. Malgré tout j'ai encore des lacunes, c'est donc pour ça que je vais parler de Pocahontas, un disney que j'avais injustement réduit à une chanson qui avait le tort de passer en boucle.

Coincé entre l'immense « Le Roi Lion » et le « Bossu de Notre-Dame », Pocahontas marque l'entrée de Disney dans des films à tendance historique, car si le Disney n'est qu'un Disney, l'histoire va chercher son inspiration dans l'histoire de l'Amérique, en adaptant la vie de « Pocahontas » ! Une réalité qui est vite déformée pour le « bien » de l'histoire, Pocahontas ne sera pas une enfant mais bien une femme et peu d'aspect négatif de la colonisation seront montrés, c'est ainsi que l'on voit partir d'Angleterre de fier et valeureux colons, avec John Smith et le Gouverneur Ratcliffe pour le compte de la Virginia Company. Ils sont contents, ils vont voir le Nouveau Monde et s'en mettre plein les fouilles, sauf qu'une fois sur place ce n'est pas si aisé et John Smith, l'homme d'expérience, le baroudeur, devra quant a lui s'assurer que aucun autochtones ne les embêtent.

L'histoire d'amour qui naîtra entre Pocahontas et Smith n'est au final pas si importante, même si elle est émouvante, pleine de charme et de tendresse ce n'est qu'un fil conducteur vers quelque chose de plus profond « Le Respect de l'autre ». C'est donc de ce simple principe, le plus élémentaire que découleront beaucoup de choses, les colons apprendront à respecter la vie et non a vouloir l’ôter par ignorance, a respecter la terre ou ils se trouvent au lieu de la saccager et par la suite Indiens et Colons apprendront a se respecter pour pouvoir « espérer un jour » vivre ensemble !!! C'est ainsi que le film se construit, avec un équilibre réussi, autour de la rencontre Smith/Pocahontas, de leurs découvertes, du comique et du conflit lattant entre Indiens et Colons, le tout parsemé de petits gags droles et un brin burlesque.

Pour finir un mot sur l'animation du film. Cette animation classique m'avait manqué, pourtant ce qui se fait maintenant est tout aussi sublime mais il y a quelque chose d'indicible que je ne retrouve plus, une chose que j'avais presque oublié, la simplicité formelle de dessin fait main, de tableaux animés, colorés, chatoyants, aux tons pastels, ou d'une scènes a l'autre rien ne se ressemble, ou les terres n'ont explorées sont idéalisées, pleines d'espoir et de vie pour une animation de caractère …


Un film qui a du caractère, humaniste, écologique bien que parfois manichéen, Pocahontas vaut le coup d'oeil ne serait ce que pour une animation de qualité.


2 commentaires:

  1. Je l'aime moins que quand j'étais jeune au même titre que j'avais détesté Le nouveau monde et maintenant je l'adore. Il m'est moins passionnant (d'autant que le Malick est plus crédible au niveau de l'Histoire) mais son animation est superbe me rappelant les traits de La belle au bois dormant. Ce que je retiens dorénavant c'est sa musique. Sublime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je l'ai toujours évité car la musique me sortait pas les yeux :D
      Mais finalement j'ai trouvé cela assez agréable au fond et puis cette animation ... C'était de toute beauté !

      Supprimer

Rechercher dans ce blog