Alors que je baille a m'en décrocher la mâchoire, je récupère de cette nuit des étoiles à la sauce cinéma. Une nuit que j'appréci...

86 eme Cérémonie des Oscars: Palmarès

14:55:00 Inglourious Cinéma 2 Comments


Alors que je baille a m'en décrocher la mâchoire, je récupère de cette nuit des étoiles à la sauce cinéma. Une nuit que j'apprécie meme si je ne la suit pas chaque année. C'était donc la 86 eme Cérémonie des Oscars, une cérémonie bien plus intéressante pour moi, car ici j'ai vu la plupart des films. Bref si on passe le tapis rouge hors norme, d'une longueur abyssale, comblé a l'antenne par nos deux amis journalistes français, aussi inutiles qu'énervant, cette cérémonie fut assez agréable et mener de belle façon par Ellen DeGeneres. Une soirée placée sous le signe de la décontraction, avec une Ellen DeGeneres proche des gens dans la salle, avec a chaque fois la bonne vanne pour détendre l'atmosphère, un discours d'entrée efficace, entrecouper des numéros de chaque nommés a l'oscar de la meilleure chanson avec un Pharrel par exemple qui à fait dansé les plus belles de la soirée. Il y a eu aussi un point Pizza, véridique, en tout simplicité, les stars se sont partagées les pizzas que la maîtresse de cérémonie avait commandée ...



Proche des stars et détendue, la cérémonie fut alors sans surprises, récompensant les favoris. On notera la razzia de Gravity (7/10), des Oscars "plus" que mérités tant le film de Cuaron a un temps d'avance; Twelve Years a Slave (3/9) avec meilleur film et meilleur second rôle féminin pour l'émouvante Lupita Nyong'o; Dallas Buyers Club (3/5) qui consacre deux excellents acteurs, les fameux Jared Leto et Matthew McConaughey, le premier nous gratifiant d'un très beau discours, le meilleur de la soirée à ce jeu la ... 


Il y a eu aussi le sacre de La Reine des Glaces, celui de la Grande Belleza ou les récompenses des Décors et Costumes pour Gatsby le Magnifique. La soirée fut aussi l'échec du dernier film de David O'Russell, 10 nominations pour zéro récompense, mais aussi celui du Loup de Wall Street, c'était un de mes chouchou mais la concurrence était trop forte, meme pour un certain Leonardo DiCaprio ... 

PALMARES

MEILLEUR FILM:

American Bluff
Capitaine Phillips 
Dallas Buyers Club
Gravity
Her
Le Loup de Wall Street 
Nebraska 
Philomena 
TWELVE YEARS A SLAVE

MEILLEUR REALISATEUR:

ALFONSO CUARON POUR GRAVITY
Steve McQueen pour Twelve Years a Slave
Alexander Payne pour Nebraska
David O. Russell pour American Bluff 
Martin Scorsese pour Le Loup de Wall Street

MEILLEUR ACTEUR:

Christian Bale pour le rôle de Irving Rosenfeld dans American Bluff 
Bruce Dern pour le rôle de Woody Grant dans Nebraska
Leonardo DiCaprio pour le rôle de Jordan Belfort dans Le Loup de Wall Street 
Chiwetel Ejiofor pour le rôle de Solomon Northup dans Twelve Years a Slave
MATTHEW MCCONAUGHEY POUR LE ROLE DE RON WOODROOF DANS DALLAS BUYERS CLUB

MEILLEURE ACTRICE:

Amy Adams pour le rôle de Sydney Prosser dans American Bluff.
CATE BLANCHETT POUR LE RÔLE DE JASMINE DANS BLUE JASMINE
Sandra Bullock pour le rôle du Dr Ryan Stone dans Gravity
Judi Dench pour le rôle de Philomena Lee dans Philomena
Meryl Streep pour le rôle de Violet Weston dans Un été à Osage County 

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE:  

JARED LETO POUR LE RÔLE DE RAYON DANS DALLAS BUYERS CLUB
Barkhad Abdi pour le rôle de Abduwali Muse dans Capitaine Phillips.
Bradley Cooper pour le rôle de Richie DiMaso dans American Bluff.
Michael Fassbender pour le rôle d'Edwin Epps dans Twelve Years a Slave.
Jonah Hill pour le rôle de Donnie Azoff dans Le Loup de Wall Street.

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE:

LUPITA NYONG'O POUR LE ROLE DE PATSEY DANS TWELVE YEARS A SLAVE
Sally Hawkins pour le rôle de Ginger dans Blue Jasmine
Jennifer Lawrence pour le rôle de Rosalyn Rosenfeld dans American Bluff
Julia Roberts pour le rôle de Barbara Weston dans Un été à Osage County
June Squibb pour le rôle de Kate Grant dans Nebraska

MEILLEUR SCÉNARIO ORIGINAL:

American Bluff – Eric Singer et David O. Russell
Blue Jasmine – Woody Allen
Dallas Buyers Club – Craig Borten et Melisa Wallack
Her – Spike Jonze
Nebraska – Bob Nelson

MEILLEUR SCÉNARIO ADAPTE: 

Before Midnight – Richard Linklater, Julie Delpy et Ethan Hawke
Capitaine Phillips  – Billy Ray
Le Loup de Wall Street – Terence Winter
Philomena – Steve Coogan et Jeff Pope
Twelve Years a Slave – John Ridley

MEILLEURS DÉCORS:

Gatsby le Magnifique  – Catherine Martin et Beverley Dunn
American Bluff  – Judy Becker et Heather Loeffler
Gravity – Andy Nicholson, Rosie Goodwin et Joanne Woollard
Her – K. K. Barrett et Gene Serdena
Twelve Years a Slave – Adam Stockhausen et Alice Baker

MEILLEURS COSTUMES: 

Gatsby le Magnifique – Catherine Martin
American Bluff – Michael Wilkinson
The Grandmaster – William Chang Suk Ping
The Invisible Woman – Michael O'Connor
Twelve Years a Slave – Patricia Norris

MEILLEURS MAQUILLEURS MAQUILLAGES ET COIFFURES:

Dallas Buyers Club – Adruitha Lee et Robin Mathews
Jackass Presents: Bad Grandpa – Stephen Prouty
Lone Ranger, naissance d'un héros – Joel Harlow et Gloria Pasqua-Casny

MEILLEURE PHOTOGRAPHIE: 

Gravity – Emmanuel Lubezki
The Grandmaster – Philippe Le Sourd
Inside Llewyn Davis – Bruno Delbonnel
Nebraska – Phedon Papamichael
Prisoners – Roger Deakins

MEILLEUR MONTAGE: 

Gravity – Alfonso Cuarón et Mark Sanger
American Bluff – Jay Cassidy, Crispin Struthers et Alan Baumgarten
Capitaine Phillips – Christopher Rouse
Dallas Buyers Club – John Mac McMurphy (pseudonyme de Jean-Marc Vallée) et Martin Pensa
Twelve Years a Slave – Joe Walker

MEILLEUR MONTAGE DE SON:

Gravity – Glenn Freemantle
All Is Lost – Steve Boeddeker et Richard Hymns
Capitaine Phillips – Oliver Tarney
Du sang et des larmes – Wylie Stateman
Le Hobbit : La Désolation de Smaug – Brent Burge

MEILLEUR MIXAGE SON:

Gravity – Skip Lievsay, Niv Adiri, Christopher Benstead et Chris Munro
Capitaine Phillips – Chris Burdon, Mark Taylor, Mike Prestwood Smith et Chris Munro
Du sang et des larmes  – Andy Koyama, Beau Borders et David Brownlow
Le Hobbit : La Désolation de Smaug – Christopher Boyes, Michael Hedges, Michael Semanick et Tony Johnson
Inside Llewyn Davis – Skip Lievsay, Greg Orloff et Peter F. Kurland

MEILLEURS EFFETS VISUELS: 

Gravity – Tim Webber, Chris Lawrence, Dave Shirk et Neil Corbould
Le Hobbit : La Désolation de Smaug – Joe Letteri, Eric Saindon, David Clayton et Eric Reynolds
Iron Man 3 – Christopher Townsend, Guy Williams, Erik Nash et Dan Sudick
Lone Ranger, naissance d'un héros – Tim Alexander, Gary Brozenich, Edson Williams et John Frazier
Star Trek Into Darkness – Roger Guyett, Patrick Tubach, Ben Grossmann et Burt Dalton

MEILLEURE CHANSON ORIGINALE:

Happy dans Moi, moche et méchant 2 (Despicable Me 2) – Paroles et musique : Pharrell Williams
Libérée, délivrée (Let It Go) dans La Reine des neiges (Frozen) – Paroles et musique : Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez
The Moon Song dans Her – Paroles et musique : Karen O et Spike Jonze
Ordinary Love dans Mandela : Un long chemin vers la liberté (Mandela : Long Walk to Freedom) – Paroles et musique : U2

MEILLEURE MUSIQUE DE FILM: 

Dans l'ombre de Mary (Saving Mr. Banks) – Thomas Newman
Gravity – Steven Price
Her – William Butler et Owen Pallett
Philomena – Alexandre Desplat
La Voleuse de livres (The Book Thief) – John Williams

MEILLEUR FILM EN LANGUE ÉTRANGÈRE:

La Grande Bellezza 
Alabama Monroe
L'Image manquante
La Chasse
Omar 

MEILLEUR FILM D'ANIMATION:

La Reine des neiges (Frozen)
Les Croods (The Croods)
Ernest et Célestine
Moi, moche et méchant 2 (Despicable Me 2)
Le vent se lève (風立ちぬ, Kaze tachinu)

MEILLEUR FILM DOCUMENTAIRE: 

Twenty Feet from Stardom
The Act of Killing (Jagal)
Cutie and the Boxer
Dirty Wars
The Square (Al Midan)

MEILLEUR COURT MÉTRAGE DE FICTION:

Helium
Aquel No Era Yo
Avant que de tout perdre
Pitääkö Mun Kaikki Hoitaa?
The Voorman Problem

MEILLEUR COURT MÉTRAGE D'ANIMATION:

Mr. Hublot
À cheval ! (Get a Horse !)
Feral
Possessions (Tsukumo)
La Sorcière dans les airs (Room on the Broom)

MEILLEUR COURT MÉTRAGE DOCUMENTAIRE:

The Lady in Number 6: Music Saved My Life
CaveDigger
Facing Fear
Karama Has No Walls
Prison Terminal: The Last Days of Private Jack Hall

2 commentaires:

  1. J'ai passé une bonne soirée en dehors d'une douzaine de pubs. L'animation était plutôt amusante surtout quand on regarde la pitoyable cérémonie des Césars. Très déçu pour Dica mais pour le reste c'est très bon. Content du succès surprise de Twelve years a slave et du succès impérial de Gravity.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem !!!
      La soirée fut légère et agréable, ensuite la cérémonie fut sans surprises ...

      Supprimer

Rechercher dans ce blog