Quand un film, peut importe le genre, peut importe le nombre il est toujours dur d'être le suivant, le suivant d'un...

Au Service Secret de sa Majesté

15:32:00 Inglourious Cinéma 16 Comments


          Quand un film, peut importe le genre, peut importe le nombre il est toujours dur d'être le suivant, le suivant d'une suite, ou encore la relève d'un acteur, c'est hélas ce qui incombe a George Lazenby, car Sean Connery arrête de jouer James Bond, après cinq films dont des indémodables comme « Goldfinger » ou encore « Opération Tonnerre ». La relève s'annonce compliqué pour les producteurs, sauf quand un mannequin australien au culot improbable s'amène pour postuler, pourtant il gagné bien sa vie avant, mais Lazenby fan de Bond, se fait coiffer comme Connery, puis se fait tailler un costume chez le même tailleur et se pointe en disant une phrase du genre « Il paraît que vous cherchez James Bond ? ». Il passe une audition devant les producteurs et obtient un accueil mitigé, le petit plus qui a fait la différence, c'est son aptitude a être crédible physiquement, car pendant ses auditions il n'arrive pas a retenir ces coups, car le but était de revenir a un Bond plus en phase avec l'œuvre de Fleming. Le roman de Fleming adapté pour ce film « Au Service Secret de Sa Majesté » est le premier qui est sortie après les débuts cinématographique de la saga James Bond, Richard Maibaum revient pour écrire le scénario, avec comme consigne de rester le plus fidèle au roman au risques hélas de quelques anachronisme avec les autres films. C'est le seul film ou Bond tombe réellement amoureux, ainsi que celui ou il se marie; pourtant rien n'est facile, mais les liaisons avec les autres films sont la, des petites références sont placés ici et la, comme un homme qui sifflote l'air de Goldfinger ... 


         Bond est encore sur les traces de Blofeld, mais l'inefficacité des recherches, font que M démets Bond de cette affaire, furieux il décide de démissionner et de partir seul a la recherche de son plus grand ennemi. Moneypenny le marque juste en vacances; il tombe ainsi sur une jeune femme assez fougueuse, la belle Térésa, toujours dans l'extrême elle tombe sous la charme de James Bond, mais son père est quelqu'un d'assez spécial, Draco est le chef de l'union Corse, il les fait enlever, faisant ainsi la connaissance de James Bond, il lui demande de prendre soin de sa fille, de devenir son mari, car elle est assez indomptable, Bond refuse mais convient de continuer a la voir pour qu'elle soit plus raisonnable. Il demande a Draco si il a des informations sur Blofeld, il serait soit disant en Suisse, mais une autre piste venus d'Angleterre confirme cela, car un certain Blofeld veut se faire reconnaître comme conte de Neuville. Il s'infiltre dans un pseudo institut que dirige Blofeld, pour enquêter et mettre a jour son complot …  Pour cet épisode qui sera le seul de Sir Lazenby, le réalisateur Peter Hunt transpose avec brio le livre de Fleming; une adaptation clé dans l'univers de Bond, après cinq film James Bond se laisse séduire, se laisse dompter, lui le séducteur, le flambeur, Peter Hunt le fait revenir au plus près du personnage de base, sans gadget, sans superflu, rien qu'avec c'est poing, une interprétation assez fine différente de Sean Connery mais vraiment convaincante, puis il exprime une vrai puissance physique, des atouts qui seront mis en valeurs dans des séquences assez dantesque et réussis, une poursuite a ski vraiment tumultueuse mené par Blofeld en personne; l'assaut de la forteresse du méchant on ne peut plus Badass et un final dans un bobsleigh original; tandis que sa sensibilité feras merveilles dans toute les séquences avec Diana Rigg, une association réussis, avec une toute fin triste, glaçante et émouvante, filmé avec pudeur par Peter Hunt qui récite les gammes d'un James Bond réussis. Au Casting on retrouve les habituels de la saga, mais aussi Diana Rigg dans le personnage clé de Térésa « Tracy », engagé pour son talent ainsi que pour compensé le manque de notoriété de Lazenby, incarne une jeune femme torturé, qui brule sa vie un peu trop vite, sensible et hargneuse c'est la première qui résiste ainsi a Bond; Blofeld quand a lui change encore de visage en la personne de Telly Savalas, un personnage toujours aussi narcissique, qui a de gros problème d'égo; Gabriele Ferzetti joue le papa de Tracy, Draco un homme avec quelque relation; puis Ilse Steppat avec Frau Irmat une gouvernante très autoritaire 

Un épisode plus que charmant, avec un James Bond différent, plus humain et amoureux, un film a voir car la prestation de Lazenby ne laisse pas indifférent.


AU SERVICE SECRET DE SA MAJESTÉ
Réalisé par Peter Hunt
Sortie en salle le 12 Décembre 1969

James Bond est à la recherche du patron du SPECTRE, Ernst Stavro Blofeld. Mécontent des résultats obtenus, M, le chef du MI6, décide de le relever de sa mission. Excédé par cette décision, James Bond démissionne et part tout seul retrouver Blofeld. Miss Moneypenny l'enregistre comme « en vacances » au lieu de « démissionnaire ». Il reçoit ainsi des informations fournies par Marc-Ange Draco, chef de l'Union corse, et père de la comtesse Teresa di Vincenzo, veuve rencontrée au Portugal. Tombé amoureux de cette dernière, Bond va se marier.

16 commentaires:

  1. Un épisode que j'ai beaucoup envie de découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la première fois que je le voie et je n'ai pas été décu, un vrai coup de coeur

      Supprimer
  2. J'ai de l'affection pour ce James Bond, plus humain, plus touchant aussi (et assez proche du roman original). Dommage que Lazenby n'ait pas conquis le public.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pendant longtemps je l'ai ignoré, mais comme la, je les revoie tous petit a petit, il y est passé aussi, et j'avoue que c'est certainement l'un des James Bond que je préfère. Après Lazenby de ce que j'ai lu, c'est surtout le succes qui lui montas a la tete et d'avoir été mal conseillé, car les producteurs voulait qu'il en fasse un autre

      Supprimer
    2. D'après ce que j'ai lu (dans ce petit bouquin : http://www.bibliopoche.com/livre/007-James-Bond-Story/258582.html ), Lazenby fut jugé médiocre et ce film fut éreinté par la critique. Les producteurs proposèrent un pont d'or à Sean Connery pour qu'il revienne dans le très moyen "Les diamants sont éternels" (avec une perruque !).
      C'est dommage : en laissant une seconde chance à Lazenby (à qui, effectivement, le succès monta à la tête), la franchise aurait pu avoir un autre destin.

      Supprimer
    3. Je crois aussi ce que tu dis, car j'ai du mal a trouver deux histoires concordantes sur l’arrêt de Lazenby, en cherchant sur sa page anglaise de wikipedia, c'est son agent qui lui aurait conseillé de ne pas continué car James Bond allez etre un has been

      Supprimer
  3. On critique souvent ce volet uniquement pour Labenzy. Certes il fait barroudeur mais c'est toujours mieux que l'autre tocard qui suivra Sean Connery. Non seulement il fait ses cascades (il paraît que certains avaient les joues rouges et les nez saignants), mais il continue l'effet Connery. De plus, il est assisté par l'excellente Diana Riggs parmi les toutes meilleures Bond Girls. Et puis Telly Savalas prend la relève de Pleasance avec panache! Le spectacle est également là avec les admirables séquences à la neige et ce final cultissime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont des critiques infondés, mais apparament a l'époque ils n'ont pas été tendres, mais pourtant il releve a merveille le défi, humain, charmeur et bagarreur émérite, c'est dommage qu'il n'est pas continué. Le film quand a lui est très bien, j'adore l'assaut a la fin

      Supprimer
    2. Oui il s'est vraiment fait défoncé et cela continue encore. Pourtant on est loin du cabotinnage de Roger Moore. Et puis le clown fallait oser!

      Supprimer
    3. C'est fort dommage, je place ce Bond dans ceux que je préfère

      Supprimer
    4. Moi aussi. Essentiel selon moi.

      Supprimer
    5. Oh que oui essentiel, bon bientot j'attaque les Moore :D

      Supprimer
    6. Bon j'ai encore uN cOnnery avant et puis le petit roger, me tarde de voir ceux avec Dalton

      Supprimer
  4. Merci pour cette nouveauté, vraiment c'est une valeur ajouter pour tous les visiteurs de votre blog, j'attends de vous plus d'article de ce niveau ....je l’ai partagé sur ma page Facebook

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog