INVASION LOS ANGELES Réalisé par John Carpenter Sortie en salle le 19 Avril 1989 Synopsis: Errant dans Los Angeles à la recher...

Invasion Los Angeles

13:12:00 Inglourious Cinéma 6 Comments





INVASION LOS ANGELES
Réalisé par John Carpenter
Sortie en salle le 19 Avril 1989

Synopsis:

Errant dans Los Angeles à la recherche d'un travail, John Nada, ouvrier au chômage, découvre un étonnant trafic de lunettes. Une fois posées sur le nez, elles permettent de détecter d'épouvantables extraterrestres décidés à prendre le contrôle de la planète 





Critique

On ne refera pas le cv de monsieur Carpenter, mais c'est juste le papa de Assaut, le premier Halloween, de The Thing ou encore de son dyptique apocalyptique New York 1997 et Los Angeles 2013 mais aussi de « Invasion Los Angeles », l'un de c'est film qui n'a pas pris une ride, car malgré le temps qui passe, il colle a merveille avec le monde d'aujourd'hui, même plus de vingt après sa sortie.

Que pasa dans l'ouest américain ? Nada !!! Car le petit John Nada erre de ville en ville jusqu'à déboulé dans cette bonne vieille cité des anges, la belle Los Angeles. John Nada n'est pas la pour rien faire, c'est un ouvrier au chômage qui cherche du boulot; engagé sur un chantier, il se rapproche de Frank un autre ouvrier qu'il l'invite a dormir dans l'un des immenses dortoir ghetto de L.A, ils font un peu plus connaissance, quand tout a coup a la TV l'écran se brouille et laisse apparaître une personne qui mets en garde les humains devant une menace grandissante, stupéfait par l'annonce et par la rapidité a laquelle elle disparaît, ils n'en tiennent pas rigueur. C'est donc un par hasard et curiosité que John Nada se retrouve a fureter dans la maison d'un groupe de scientifique, quand il trouve un carton de lunette de soleil, obligé de partir car il allait être déranger, John Nada découvre un monde bien différents quand il porte les lunettes  « They Live, we sleep » 

John Carpenter est vraiment bon sur le coup, après des échecs commerciaux, il est revenu a la base de son cinéma, les petits films fauché, c'est donc une série B de qualité que livre ici le réalisateur, influencé par l'univers fantastique d'auteur comme Philip K Dick, il livre aussi une critique virulente sur les années Reagan, mais la ou le scénario de Frank Armitage (A.k.A John Carpenter) est intelligent c'est que cette critique est valable encore de nos jours, cette société de consommation ultra présente, cette sensation de n'être que des pions sur un échiquier, manipulation par les médias, que l'on nous dicte notre conduite, sensation habilement introduite par Carpenter grâce au Lunette, nous plongeant dans un monde sans couleurs ternes et triste ou l'on est condamné a subir; mais le film ne s'en tient pas qu'a l'aspect fantastique, une bonne dose d'action est aussi présente, tenue a bout de bras par Roddy Pipper (Ex catcheur) qui pete un boulon et par a la chasse a l'alien, séquence vraiment hilarante de par sa verve et ces dialogues; une séquence de bagarre a main nue aussi peu utile mais couillue ainsi que la fin assez désopilant, mais il y a des moments plus dur ou les Alien emploie des méthodes que l'on aimerais pas connaître; si l'on rajoute a sa un casting costaud et solide, une ambiance travaillé et un film dont on ne s'ennuie pas, on obtient un bon petit film.

Du très bon John Carpenter !!!

6 commentaires:

  1. Culte, re-culte et re-re-culte ! Critique sociale violence, répliques cultes, la meilleure scène de baston de l'Histoire du Cinéma, que du bon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord, je l'ai vu avec énormément de plaisir, cet un film avec un message qui traverse les époques malgré les genres mélangés, un vrai plaisir

      Supprimer
  2. En dehors de la séance de bourre pif poussive, un film intelligent et qui fait parfois peur de par ses messages publicitaires. Mon préféré de Big John entre The thing et Jack Burton.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Poussive mais drole et bien filmé, cet un film qui fait réfléchir, et moi aussi l'un de c'est film que je préfère

      Supprimer
    2. Perso je la trouve pénible parce qu'elle n'a aucun sens.

      Supprimer
    3. Un poil trop longue certainement, mais elle ajoute un coté trivial a leur relations

      Supprimer

Rechercher dans ce blog