Lorsque June rencontre Roy, elle croit que le destin lui sourit enfin et qu’elle a trouvé l’homme de ses rêves. Pourtant, très vite, elle...

Night and Day

02:47:00 Inglourious Cinéma 2 Comments


Lorsque June rencontre Roy, elle croit que le destin lui sourit enfin et qu’elle a trouvé l’homme de ses rêves. Pourtant, très vite, elle le suspecte d’être un espion et le cauchemar commence. Elle se retrouve traquée avec lui dans une course poursuite à travers la planète qui ne leur laisse aucun répit. Leur vie ne tient qu’à un fil et le danger est partout. Pour avoir une chance de s’en sortir, June et Roy doivent se faire confiance au point de se confier leurs vies. Mais est-ce bien raisonnable ?

Night and Day – 28 Juillet 2010 – Réalisé par James Mangold

Pres de cinq ans après sa sortie en salle, j'ai découvert « Night and Day » de Mangold. Un film que j'aurai pu voir bien plus tot mais je l'ai mal jugé ! Parfois je pense savoir faire le tri dans les films que je veux voir et celui ci des les bandes annonces ne me plaisait pas, toutefois j'admets mon erreur car « Night and Day » est le film « pop-corn » par excellence, avec ce qu'il faut d'action, d'humour, de charme et d'autodérision !

C'est une histoire d'amour … Une romance peu conventionnelle … D'un coté on trouve l'efficace Roy Miller, agent secret de la CIA aux multiples talent létales. Ensuite il y a la belle June Havens, mécanicienne, femme ordinaire et blasée en amour. Tous deux n'ont rien en commun, si ce n'est une rencontre fortuite, ou Roy Miller la séduit et l'embarque dans une dangereuse escapade. Désavoué par les siens, Miller un brin survolté fera tout pour protéger un jeune prodige dont les compétences intéressent beaucoup de monde, du gouvernement américain aux pires malfrats. Au milieu de ça June, pris pour une complice de Miller, devra faire contre mauvaise fortune, bon cœur et son cœur si blasé balancera entre une vie normale et la folie de son élégant chevalier Miller …

Au niveau de l'histoire le film ne restera pas dans les annales, c'est assez basique et clairement balisé dans son cheminement, de l'exposition des faits a la rencontre des deux personnages principaux, jusqu'au premier coups de feux, on n'est pas vraiment surpris mais on ne s'ennuie absolument pas !

Le film de James Mangold tient essentiellement sur deux choses, l'équilibre et son duo d'acteurs. Je retrouve dans ce film l'adn des films d'actions des années 90 (sans la maestria des cadors) ou le mélange entre les divers éléments étaient bien dosés, c'est exactement ce qui en ressort ici, le montage dynamique ne se trompe jamais, l'humour alterne avec l'action quand il le faut, le film marque des pauses de façons judicieuses et jusque dans les scènes d'actions on sent cet amour du travail bien fait.

Ensuite il y a le duo incarné par Tom Cruise et Cameron Diaz, neuf ans après Vanilla Sky, il ne vieillissent clairement pas comme tout le monde et avec l'age ils ont gagnaient en autodérision, un plus de choix pour symboliser à l'écran cet alchimie si particulière ! Tom Cruise change de registre comme de chemise et ce grain de folie qu'il a dans le film est hyper communicatif, ce qui contamine sa camarade à l'écran alors un brin plus passive. Les deux interprètes sont au diapason et ils livrent une performance de choix tant ils ne se prennent pas aux sérieux !!!

C'est drôle, c'est frais, c'est divertissant et c'est plutôt bien fait, alors n'hésitez pas si vous ne l'avez jamais vu !


2 commentaires:

  1. Autant j'aime bien l'autoparodie de Tom Cruise sur son rôle d'action man improbable autant ce film m'a déçu car ne fait pas grand chose de sa star.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog